🇫🇷 HOMONYMES - leçon en français facile

Aujourd’hui on travaille sur les homonymes. Ça peut paraître très simple comme ça, mais ça ne l’est pas, car pour les homonymes que ce soit des homophones ou des homographes, il faut toujours se poser la question du sens, et ça il n’y a que vous qui puissiez le faire.
Regardez !

« Les poules couvent au couvent.»
Et non, on doit dire « les poules couvent au couvent. »
« Les fils de laine »
Et non, il fallait dire « les fils de laine. »

« Il est à l’est. »
Et non, il fallait dire « il est à l’est.»
« L’as des as » et non il fallait dire « l’as des as. »
Dommage !

Eh bien Google, on n’y arrive pas, c’est trop difficile pour toi !
Même le professeur Google n’y arrive pas, alors on voit ça ensemble ? c’est parti !

-les homonymes

C’est quoi des homonymes ?

Les homonymes qu’est-ce que c’est ? Eh bien ce sont des mots qui s’écrivent ou se prononcent de la même façon. Quand deux mots s’écrivent de la même façon mais se prononcent différemment, on appelle ça des homographes, et quand deux mots s’écrivent différemment mais se prononcent de la même façon on appelle ça des homophones, oui.

Les homographes, les homophones.

Commençons par quelques homographes, prenons un premier exemple : ce mot peut être lu /fil/ ou /fis/ , il y a deux sens différents et deux prononciations différentes, attention !
‘’Les fils’’ signifiera les ficelles, alors que les fils signifiera les garçons, les enfants d’une personne.
Les fils, les fils. Je vais vous écrire trois phrases contenant des homographes.

Vous savez lire ces phrases ?
« Nous portions des portions ». Très bien !

Vous savez lire cette phrase ?
« Il est à l’est. »
Il est, très bien, c’est le verbe être, « il est à l’est » oui « il est à l’est .»
‘’L’est’’, ‘’à l’est’’ c’est la direction.
Vous savez lire cette phrase ?
« Tu as des as. »
« Tu as des as.»

Si j’ai des as, j’ai l’as de trèfle, j’ai l’as de cœur, et j’ai l’as de carreau, j’ai des as, et toi tu as des as ?
Faites attention il faut réfléchir au sens pour bien prononcer.
Nous portions c’est le verbe porter à l’imparfait ; nous portions, nous portions quoi ? Quelque chose, ici c’est une portion, au pluriel des portions, portion au singulier s’écrie PORTION c’est différent, mais au pluriel ça s’écrit exactement comme l’imparfait du verbe porter.
Nous portions quoi ? Des portions. Nous portions des portions.
Dans la deuxième phrase ‘’il est’’, ‘’est’’ c’est le verbe être à la troisième personne, ça s’écrit EST, ‘’il est’ prononcé il est, il est, il est.

La direction se prononce ‘’Est’’ et oui il faut prononcer le S et le T, attention on dit le nord, le sud, l’est et l’ouest. ‘Il est’ le verbe être, ‘’à l’est’’, la direction.

Dans la troisième phrase ‘’tu as’’ c’est le verbe avoir, et ‘’des as’’, ‘’l’as’’ c’est une carte, un as, des as.
Je pourrais écrire « tu as un as » ça s’écrirait de la même manière.

Tu as un as ? Tu as des as ?

Pour parler de la carte on doit prononcer le S final. ‘’Un as’’.
À propos il y a un film qu’on peut qualifier de classique du cinéma français et dont l’acteur principal est Jean-Paul Belmondo. C’était un acteur très connu dans les années 60-70 et 80, eh bien cet acteur Jean-Paul Belmondo a tourné dans un film dont le titre était « L’As des as ». L’as des as qui signifie le meilleur, c’est l’as des as, ça signifie c’est le meilleur.

Et il y a beaucoup d’autres homographes, parmi les homographes qui posent le plus de problèmes, il y a ceux qui se termine en « -ent » par exemple « les poules couvent au couvent », j’ai fait une vidéo uniquement sur ce sujet, je vous invite à la regarder.

Voyons à présent quelques homophones, il y en a vraiment beaucoup, on va en voir six qui posent souvent des problèmes.

‘An’ peut s’écrire AN, ça signifie année, on l’utilise pour donner l’âge d’une personne et ‘’en’’ c’est une préposition, par exemple j’habite en France.

Alors comment écrivez-vous la phrase suivante ?

Elle a eu un an en mai.
Elle a eu un an en mai.

Écrivez la phrase dans les commentaires ! Elle a eu un an en mai.

Vous l’avez ? Je vous donne la réponse : Elle a eu un an en mai.
Ici c’est ‘’an’’ qui signifie l’âge, l’année.
Quel âge ? Un an.
Elle a eu quel âge en mai ? Elle a eu un an.
Elle a eu un an, quand ? En mai. Ici ‘’en’’ c’est la préposition.
Écrivez en mai ‘’en’’ après ‘’en’’ vous pouvez avoir par exemple des mois de l’année ‘’en mai’’, ‘’en juin’’, ‘’en juillet’’, ‘’ en septembre’’.
Le deuxième cas c’est ‘’bientôt’’ peut s’écrire en un mot ça signifie dans peu de temps.

Bien tôt qui s’écrit en deux mots signifie très tôt.

Ils arrivent bientôt.
Ils arrivent bien tôt.

Dans ces deux exemples il est difficile de savoir lequel choisir, il faut donc réfléchir au sens, est-ce que la phrase signifie il arrive très tôt ou bien est-ce qu’ils arrivent dans peu de temps ? On doit donc réfléchir au sens pour savoir comment écrire le mot, bientôt en un mot signifie dans peu de temps. Nous aurons bientôt terminé cette leçon. Bientôt, en un mot.
Comment différencier ‘sont’ et ‘son’ qui se prononcent exactement de la même façon ?

Avec un T c’est le verbe être, ex : Ils sont partis hier.
Elles sont arrivés à 8 heures.

Ils ne sont pas revenus.
Dans ces trois exemples, sont s’écrie SONT, oui parce que c’est le verbe être.
Son signifie ‘à lui’ , ‘le sien’

Ex :

  • Son voisin est très sympathique.
  • Son livre est très intéressant.
  • Son cours est un peu difficile.
  • Son frère et sa sœur sont partis.
  • Son frère et sa sœur sont partis.

Son frère à elle ou à lui son frère et sa sœur sont partis.
Dans le premier cas son s’écrie SON ça signifie son frère à lui, ou son frère à elle.
Dans le deuxième cas sont partis ça s’écrit s o nt, oui, c’est le verbe être.
Ils sont partis.
‘’son frère et sa sœur’’ c’est le sujet, et parti ça devient ‘’sont parti’’ ,son frère et sa sœur sont partis.
Vous l’avez ?
Comment bien écrire ‘’à’’ avec un accent ou ‘’a’’ sans accent ?
Alors comment ne pas se tromper ?
Eh bien ‘’a’’ sans accent c’est un verbe, c’est le verbe avoir, on peut changer le temps par exemple : comment écrivez-vous ‘’il a une amie à Paris’’ ?
‘’ Il a une amie à Paris’’
Écrivez la phrase dans les commentaires !
Il a une amie à Paris.
Vous l’avez ? je vous l’écris : ‘’il a’’ c’est le verbe avoir.
Ici c’est le verbe avoir, on peut remplacer par ‘’avait’’ ex : il avait une amie.
Il a une amie.

On peut changer le sujet aussi, ils ont, ils ont une amie, on écrit sans accent. cette amie elle est où ? Elle est à Paris, elle est dans la ville de Paris. Ici à c’est une proposition ce n’est pas un verbe. Cette amie est où ? Cette amie habite où ? Elle habite à Paris, elle habite dans la ville de Paris. On met un accent.
Ensuite on écrit o ONT ou on et on prononce on, par exemple : ‘’on a un livre’’ , ‘’on’’ signifie nous ou bien quelqu’un.
Ex : on a parlé.
On a un problème.

Dans tous ces cas on s’écrie ‘’on’’ parce que ça signifie quelqu’un ou encore nous. Nous avons un problème, quelqu’un a un problème.
On écrit ont quand c’est le verbe avoir, par exemple : ils ont un problème.
Ils ont un problème.
On a un problème, ça s’écrit on.
Ils ont un problème ont s’écrit ont.
Eh bien voilà vous avez compris ?
Allez on passe au dernier cas, comment écrire mon ?
Mon peut s’écrire ‘’mon’’ ça signifie à moi ou encore le mien.
‘’m’ont’’ peut s’écrire m’ont, dans ce cas-là c’est encore le verbe avoir ou bien c’est l’auxiliaire avoir plus le ‘m apostrophe’ qui signifie à moi ou moi .
ou encore mont en un seul mot qui signifie la montagne.
Voyons quelques exemples :

Ils m’ont dit bonjour.
Ils m’ont regardé.
Ils m’ont rendu le sac sur le mont.

Ils m’ont dit bonjour, ils m’ont dit bonjour, comment écrivez-vous m’ont ?
Ils m’ont dit bonjour.
Eh oui ‘’m’ont’ ’ils ont dit bonjour à qui ? à moi.
Ils m’ont dit bonjour.
La deuxième phrase c’était ‘’ils m’ont regardé’’ comment écrivez-vous ils m’ont regardé ?

Eh oui de la même manière ‘’m’ont’’ ils ont regardé qui ? Moi.
Ils m’ont regardé.
La troisième phrase c’était ‘’ils m’ont rendu mon sac sur le mont’’
‘’Ils m’ont rendu mon sac sur le mont’’.
Ils m’ont rendu mon ça s’écrit comment ?
Oui ‘’m’ont’’ ils m’ont rendu, ils ont rendu à moi.
Ils m’ont rendu quoi ? mon sac, mon ça s’écrit ?
Oui ‘’mon’ ça signifie le mien, le sac qui m’appartient.
Ils m’ont rendu mon sac sur le mont, mont ça s’écrit ‘’mont’’ par exemple : sur le mont Saint-Michel.
‘Mont’ ça signifie la montagne ; le nom.
Voilà c’est tout pour cette leçon sur les homonymes, retenez qu’il y en a deux sortes et que ça va poser deux problèmes différents, les homographes posent un problème au moment de lire un texte à haute voix ou bien savoir comment dire certains mots, ce sont les homographes, la particularité des homographes c’est au moment de le dire, comment le lire ? Comment le dire ?
Le problème pour les homophones c’est comment écrire ces mots lors d’une dictée ou bien lors d’une prise de notes on peut se demander parfois comment écrire ces mots, ce n’est donc pas le même problème. Cependant dans les deux cas il faut se poser la question du sens, que signifie ce mot, et si on se pose la bonne question, que signifie ce mot, alors on saura comment l’écrire et comment le dire. Je vous laisse le temps de faire une capture d’écran.

Si vous connaissez d’autres homonymes ou d’autres homographes vous pouvez les ajouter en commentaire ça va aider ceux qui étudient le français, tout ceux qui regardent cette vidéo en ce moment. À bientôt !