C’est ou s’est ?

Si vous obtenez 20/20 au test, inutile de lire la règle… à moins que vous soyez perfectionniste ou que vous ayez besoin de l’expliquer à quelqu’un d’une manière simple et efficace.

1. Quand écrire « c’est » ?

Règle : « C’est » peut être remplacé par « cela / cette chose / ce truc / cette notion, etc. / … est. »

Exemples :  

C’est difficile. → Cela est difficile. → Cette chose est difficile. → Ce machin est difficile. → Cette notion est difficile.

C’est très intéressant. → Cela est très intéressant. → Cette chose est très intéressante. → Ce machin est très intéressant. → Cette notion est très intéressante.

2. Quand écrire « s’est » ?

Dans les autres cas me direz-vous. Et vous aurez bien raison !

Commençons par observer les exemples suivants :

Exemples :

Il s’est dépêché ce matin.

Il s’est demandé pourquoi.

Il s’est rasé, il s’est lavé et il s’est habillé.

➡︎ « s’est » est toujours suivi d’un participe passé. C’est une partie de la conjugaison d’un verbe pronominal.

Appliquons une stratégie de substitution. Remplaçons « il s’est » par « je me suis » cela donne  :

Je me suis dépêché ce matin.

Je me suis demandé pourquoi.

Je me suis rasé, Je me suis lavé et Je me suis habillé.

😴 Trop compliqué ?

Une autre possibilité consiste à ajouter « lui-même » Observez :

Il s’est lui-même dépêché ce matin.

Il s’est lui-même demandé pourquoi.

Il s’est lui-même rasé, il s’est lui-même lavé et il s’est lui-même habillé.

Bien sûr, cette technique nécessite d’adapter un peu selon le sujet :

Elle s’est elle-même dépêchée ce matin.

Elle s’est elle-même rasée, on s’est nous-même lavés et ils se sont eux-même habillés.


🐜 C’est ou s’est ? On explique ?

Dans « c’est » « C » est le pronom démonstratif « SE » suivi du verbe être (est).

Pour cette raison, il est possible de substituer « C’ par « Cela ». Le sens ne change pas.

Dans « s’est » « S’ est le pronom personnel « SE » suivi de l’auxiliaire dans une phrase au passé composé.

Pour cette raison, il est possible de substituer l’ensemble « il s’est » « elle s’est » « on s’est » par « je me suis ». En changeant le sujet, la phrase reste grammaticalement cohérente.



Thème : C’est ou s’est ?