🇫🇷 verbe APPELER au présent + autres temps + mots dérivés

Appel? c’est deux P un L ? non… appelle, c’est  deux P deux L… appel, c’est un P… Ohhh.

Aujourd’hui, on travaille autour du verbe appeler. Appeler.

« Téléphone-moi ! appelle-moi et dis-moi que tu m’aimes, que tu m’aimes… »

Avant de commencer, abonnez-vous à ma chaîne, activez les notifications et soutenez moi avec un petit pouce. Merci !

À la fin de la vidéo, je vous laisserai le temps de faire une capture d’écran.

Appeler, c’est un des premiers verbes qu’on apprend quand on étudie le français, au moment de se présenter.

Je m’appelle Vincent.

Je m’appelle Igor, et toi ? comment tu t’appelles ?

Papa, il y a quelqu’un qui t’appelle.

Excusez-moi ! on m’appelle.

Appeler, appeler, ça s’écrit toujours avec 2 P et ça s’écrit parfois avec un L ou deux L.

Je vous écris la conjugaison.

On le conjugue ensemble.

J’appelle, tu appelles, il…elle appelle, nous appelons, vous appelez, ils elles appellent.

Et donc la question, c’est quand faut-il écrire deux L ou un L.

S’il y a deux L, c’est que le E qui suit est muet. « appelle, appelles, appelle, appellent ». On ne prononce pas le E. On écrit avec un L quand le E n’est pas muet. Ou bien quand c’est une autre voyelle :  appeler, appelons appelez,  appelez, appelons.

 

Alerte au futur, alerte au futur, alerte au conditionnel, alerte au participe présent, alerte à l’imparfait, alerte au subjonctif, alerte !

À partir de là, ça se complique. Voyons comment on va écrire ce verbe à tous les temps. Pour le passé composé, on a besoin du participe passé. Pour les verbes en -er, on utilise l’infinitif. Ça va donner « appelé » avec un L.

Pour obtenir l’autographe du futur simple, on va prendre la première personne du singulier, et ça va donner « j’appellerai » :  j’appellerai, tu appelleras, il appellera… On écrira avec deux L pour le conditionnel, c’est pareil !

Ça va donner « j’appellerais, tu appellerais, il appellerait avec deux L.

Pour le participe présent et l’imparfait on a besoin de la conjugaison de « nous ».

Ça va donner… appelant, appelant.

Gérondif ? en appelant ! Et à l’imparfait, ça va donner ja… j’appelais ! avec un L.

Il nous reste encore le subjonctif présent. Pour le subjonctif, on a besoin de la troisième personne du pluriel et de la première personne du pluriel.

Vous savez ? vous vous souvenez ? Et pour « nous » et « vous » c’est la même forme que pour l’imparfait. Ça va donner « que nous appelions » avec un L, que vous appeliez avec un L.

Cette technique, ce n’est pas spécifique au verbe « appeler » mais pour « appeler » on se mélangent toujours à cause de ce L qui se double parfois.

Et c’est à cause de ça qu’on se trompe toujours. Alors, on se rappelle, on se rappelle que « appeler » et « rappeler » prennent un L ou deux L.

On se rappelle qu’ « appeler » et « rappeler » prennent un L ou deux L.

Ah non, impossible je ne me rappellerai pas tout ça. Mais comment ça s’appelle déjà ?

« Appelle-moi et dis-moi que tu m’aimes, que tu m’aimes que tu m’aimes… »

Rappelle-moi…

Ne vous inquiétez pas ! je vous le rappellerais. Cette règle vaut pour le verbe « appeler » et « rappeler ». Qu’on utilise très souvent à la forme pronominale « se rappeler, s’appeler ». On en profite pour voir quelques mots dérivé du verbe « appeler ». D’abord, il ya un nom « un appel » « un appel ».

« Ouais mais là, un appel, t’écris comment un appel ? avec deux P… donc deux P c’est sûr, mais deux L alors ? non un appel … »

Un appel deux P parce qu’il ya toujours deux P avec appel, toujours deux P avec appel. Mais « un appel » s’écrira A deux P E L. Un appel, un appel. On l’utilise souvent ! Par exemple un appel téléphonique.

« Vincent, il ya un appel pour vous. »

Ça peut être aussi un appel au secours,  un appel à l’aide, un appel du pied…

On peut par exemple répondre à un appel ou lancer un appel.

Il y a aussi le mot « rappel ». Un rappel qui s’écrit aussi avec 2 P et 1 L :  un rappel. Un rappel à plusieurs sens. Ça peut être l’action d’appeler à nouveau. C’est aussi l’action de faire penser de nouveaux : maintenant sur notre smartphone, il y a beaucoup de notifications. Il y a donc des rappels quand on a oublié quelque chose. Quelquefois ça va sonner deux fois : ding, ding. Ça vous rappelle. C’est un rappel. Un rappel, c’est aussi un vaccin.

« Monsieur Durrenberger, votre piqûre de rappel. »

Et le rappel, ça peut être aussi des applaudissements.

merci merci merci merci merci merci merci merci

On a utilisé tout à l’heure… j’ai écrit, j’ai écrit le participe passé : appelé. « Appelé », c’est aussi utilisé en adjectif et en nom. Un appelé ou une appelée. Et un appelé, qu’est ce que c’est ? eh bien, c’est un jeune qui est appelé pour effectuer son service militaire obligatoire. En france, le service militaire n’est pas obligatoire… n’est plus obligatoire. Mais il l’a été. Et dans certains pays le service militaire est obligatoire. Dans ce cas, quand vous êtes appelés à servir votre pays pendant une période limitée, peut être un an, pour certains c’est deux ans. Eh bien pendant tout ce temps, vous êtes un appelé et vous êtes appelés sous les drapeaux.

Il ya encore un mot qui prend un seul L. C’est un mot technique. C’est un terme technique. C’est le mot appélatif appélatif. Féminin ? appélative. donc appélatif, appélatif ça désigne un nom commun. C’est du vocabulaire technique.

Comme vous le voyez, dans la plupart des cas, il n’y a qu’un seul L mais ce serait trop facile s’il n’y avait pas de mot avec deux L. Vous ne croyez pas ?

Connaissez vous un mot dérivé de appel, appelé qui prend deux L ? vous le connaissez ? A ppella tion, appellation, appellation a deux prononciations possibles :  on prononce selon la région appellation ou appellation, appellation, appellation.

Je dirais la plus courante :  appellation, appellation. Une appellation, qu’est ce que c’est ? Eh bien, c’est une désignation, une dénomination, une manière de nommer les choses. On l’utilise beaucoup quand on parle du fromage ou du vin. Certains vins et certains fromages ont des appellations d’origine contrôlée. On dit aussi appellation d’origine protégée : AOC, AOP. Voilà je vous laisse le temps de faire une capture d’écran vous êtes prêts ?

oh ! je vous donne un petit devoir ? écrivez dans les commentaires les phrases suivantes :

Comment tu t’appelles ?

Phrase deux  :

Rappelle-moi la semaine prochaine.

Phrase trois :

Je t’appellerai demain. Je t’appellerai demain.

Hélène, je m’appelle Hélène.

Avec deux L !

Au revoir, à bientôt.