Dans cette leçon, nous verrons comment choisir l’auxiliaire (être ou avoir) aux temps composés.

VERBES 🇫🇷 qui se conjuguent avec être et avoir : verbes à deux auxiliaires

J’ai sorti ma poubelle et je suis sorti avec elle.

Je suis sorti ? j’ai sorti ?

Aujourd’hui, on travaille sur les verbes qui ont deux auxiliaires. Les verbes qui utilisent avoir et être aux temps composés.

Tu es en train de me dire que « je suis sorti » et « j’ai sorti les poubelles », c’est possible ?

Exactement, on peut dire je suis sorti et j’ai sorti. Et le problème, c’est que ça ne s’utilise pas de la même façon. On va voir aujourd’hui quels sont les verbes qui s’utilisent avec être et avoir. Ensuite on va travailler quelques exemples au passé composé pour tous ces verbes. Et enfin, on verra sur l’ensemble des temps composés. C’est parti ! Avant de commencer, abonnez-vous à ma chaîne, activez les notifications et soutenez-moi avec un petit pouce. Merci.

À la fin de la vidéo, je vous laisserai le temps de faire une capture d’écran du tableau, entendu ? C’est parti !

Les verbes sont : passer, rentrer, sortir, demeurer, monter, descendre, apparaître, retourner. Auxquels, il faut ajouter repasser, ressortir, remonter ou encore redescendre. Voyons à présent quelques exemples :

  • Je suis passé à 8 heures. J’ai passé un bon moment.
  • Tu es rentré chez toi. Tu as rentré le linge.
  • Elle est sortie pour acheter du pain. Elle a sorti les poubelles.
  • Il est demeuré sans voix. Il a demeurer ici.
  • Nous sommes montés au deuxième étage. Nous avons monté avec peine cette armoire.
  • Vous êtes descendus dans la rue. Vous avez descendu quelques livres .
  • Vous avez descendu le voisin !
  • Ils sont apparus au balcon. Ils ont apparu.
  • Elles sont retournés plusieurs fois voir l’expo Picasso. Elles ont retourné leur veste.

Vous avez entendu ? Pour chaque exemple, j’ai utilisé l’auxiliaire avoir et l’auxiliaire être. Les deux sont possibles. Allez, écrivons ensemble quelques exemples.

D’abord faisons attention à l’accord ! Avec être, il faut accorder le participe passé. Par exemple, si « je » est féminin on ajoute un E.

Donc, on fait attention à « je, tu, nous et vous ». On fait attention également au pluriel notamment pour « vous ».

« Vous » peut être singulier ou pluriel : ici ! Et c’est toujours pluriel. Et ici, c’est toujours féminin. Alors, on n’oublie pas le E. Compris ? Avec « avoir », c’est différent  : On n’accorde pas avec le sujet. Compris ?

Attention au sens de demeurer : quand on utilise « être », ça signifie « rester ».

Quand on utilise « avoir » ça signifie « habiter ». Dans le cas d’apparaître,  c’est rare d’utiliser « avoir ». Et c’est pour insister sur une action.

Dans le cas de retourner, le sens est complètement différent. Attention, « elles sont retournées en France » signifie qu’elles sont allées encore une fois en France, elles sont reparties en France.

« Elles ont retourné quelque chose « signifie « elles l’ont mis dans l’autre sens ».

Je retourne le livre. Je tourne, je retourne. Oh ! je suis tout retourné.

Donc pour chaque cas, je vous invite à vérifier dans le dictionnaire pour bien saisir la nuance entre l’utilisation de être et d’avoir. C’est important. Ce que j’ai écrit ici au tableau, c’est la forme du passé composé. Toutes ses phrases sont au passé ou composé.

Quand je dis « oh oh ! je suis retourné » en fait, c’est du présent. Faites attention ! Si vous ne comprenez pas, vérifiez la différence entre l’actif et le passif. Vérifiez la voix passive. Entendu ? On continue  !

Alors, voyons à présent comment ça fonctionne aux autres temps composés. Ici c’est le passé composé et qu’est ce que ça va donner par exemple au futur antérieur ? eh bien on va faire l’exercice ensemble. Faisons d’abord une capture d’écran du tableau. Vous êtes prêts ? 3 2 1.

Chuuut ! les gens, ils travaillent, ils sont très très studieux…

Vous l’avez ? vous l’avez  ? C’est parti pour une conjugaison au futur antérieur. Vous êtes prêts ? je serai passé(e), tu seras rentré(e) très bien, elle sera sortie…  excellent !  Il sera demeuré sans voix. Nous seront monté(e)s au deuxième étage.

vous ? Tchatcha a la réponse…

Vous serez descendu(es). Ils seront apparus. Elles… elles seront retournées. Très bien ! Je vous les écris.

Et avec l’auxiliaire avoir, ça va donner ?

Avec l’auxiliaire avoir qu’est-ce que ça va donner ? tu sais ?

Avec l’auxiliaire avoir ça va donner…  j’aurai passé, tu auras rentré le linge, elle aura sorti les poubelles oui !

Il aura demeuré ici dans le sens d’habiter. Il aura demeuré ici. Nous aurons… nous aurons monté sans peine l’armoire, le meuble… Vous ? vous aurez descendu quelque chose, descendu les poubelles.

Descendre a aussi le sens de tuer ou assassiner, attention !

Ils ?… très bien ! ils auront apparu. C’est plus rare.

Elles ?… elles auront retourné les crêpes, par exemple. Pour faire des crêpes vous pouvez les retourner. Elles auront retourné les crêpes. Je vous les écris. Et voilà pour la forme du futur antérieur. Une petite photo, vous êtes prêts 1 2 3. C’est parti !

Vous l’avez ? on continue ? allez ! On continue avec le plus-que-parfait. Je propose le plus que parfait oui vous allez étudier le plus que parfait ensemble, ensemble.

Ouais ça change aussi au plus-que-parfait ?

Oui ! bien, pendant que Igor est en P.L.S On va travailler le plus-que-parfait ensemble pour ces verbes.

Alors ça va donner j’étais… oui …j’étais passé. J’étais passé(e), tu étais rentré(e), elle était sortie, il était demeuré, nous…nous étions montés très bien ! vous… vous étiez descendu, excellent ! vous étiez descendu, vous étiez descendu. Ils… ils étaient apparus, très bien !  ils étaient apparus. Elles… elles étaient retournées, elles étaient retournées, très bien ! Je les écris. À présent, on travaille avec l’auxiliaire avoir. Vous êtes prêt ? Plus-que-parfait, ça va donner : j’avais…  j’avais passé un bon moment. Tu…tu avais rentré le linge, oui ! Elle… elle avait sorti les poubelles. Très bien ! Il…il avait demeuré ici. Excellent ! Nous… nous avions monté avec peine ce meuble, les escaliers. Vous… vous aviez descendu. Très bien ! Ils…. Ils avaient apparu. On peut faire la liaison : « ils avaient apparu ». Elles… Elles avaient retourné leur veste. Je vous les écris. On prend le temps de faire une capture d’écran. Vous êtes prêts ? Me revoici !

Voilà comment ça fonctionne. Et ensuite, il suffit de changer pour tous les temps composés de cette manière. On a étudié ensemble le futur antérieur, le-plus que-parfait, mais bien sûr vous pouvez le faire au conditionnel passé, à l’infinitif passé, au passé antérieur.

  • Je fus passé à 8 heures.
  • J’eus passé un bon moment.
  • Elle serait sortie pour acheter du pain.
  • Il aurait demeuré ici un bon moment.

Et cetera.

Et voilà pour cette leçon sur le choix de l’auxiliaire au temps composés. Alors très souvent, je dis mais ça va … trompez-vous ! l’important, c’est de parler ! il faut vraiment ne pas hésiter à se tromper. Oui, oui, mais pas toujours ! Pour ces verbes, pour ces verbes, je crois que c’est vraiment vraiment capital de faire la différence entre le présent et le passé. Quand une phrase est à la voix passive ou active, il faut être capable de faire la différence. Et ensuite, si vous êtes capables de faire la différence, de savoir si une phrase est passive ou active, vous devez vous poser la question est-ce que cette phrase est au présent ? est-ce que cette phrase est au passé ? si vous ne le faites pas vous allez avoir du mal à comprendre tout cela. Car tous ces verbes peuvent s’utiliser soit avec être soit avec avoir. Et c’est là la difficulté.

À bientôt !

« Le verbe avoir a besoin d’être parce qu’être c’est exister. Le verbe être a besoin d’avoirs pour enrichir ses bons côtés. Et de palabres interminables en arguties alambiquées, nos deux frères inséparables ont pu être et avoir été.

Bon courage !