Dit-on des minimums ou des minimum ? Comment utilise-t-on minima et maxima ? Y a-t-il une différence entre minima et minimums ? C’est autant de points que nous verrons dans cette leçon vidéo. La transcription est disponible sous le lecteur vidéo.

Minima ou minimum ne faites plus la faute

Que va-t-on étudier aujourd’hui ? Ah ! J’ai trouvé. Aujourd’hui, je vous explique comment bien utiliser les mots minimum, maximum, maximal, minima et maxima.
Les minima sociaux, les minimums sociaux; l’âge minimum ? l’âge minimum.
Les températures minimales. C’est quoi ce bazar ?

Eh oui ! c’est quoi ce bazar ? Eh bien on va mettre un peu d’ordre dans tout ça aujourd’hui. D’abord je vous explique comment cela fonctionne et ensuite nous ferons un exercice pour voir si c’est compris. Mais avant de commencer, abonnez-vous à ma chaîne si ce n’est pas encore fait, activez la petite cloche et soutenez-moi avec un petit pouce. Merci. On hésite parfois quand on veut utiliser minimum et maximum au pluriel. Pourquoi ? eh bien parce qu’il y a deux pluriels qui coexistent. Minima en fait, c’est le pluriel latin de minimum. Un minimum des minima. De même que maxima est le pluriel latin de maximum. Et donc, pour ces mots, on a gardé le pluriel latin et on dispose également du pluriel français. Voyons comment cela fonctionne pour le mot minimum.

Voyons d’abord le pluriel français de minimum.

Minimums minima

Il s’agit simplement d’ajouter un S à minimum : des minimums. Les minimums sociaux. Minimum peut être un nom ou un adjectif. Voyons à présent le pluriel latin.

Le pluriel latin est minima. Un minimum, des minima. Attention, il n’y a pas de « s » à minima. Minima est le pluriel latin de minimum. Un minimum sans « s », des minima sans « s ». Des minimums avec un « s ». Ça va donner les minima sociaux, des pertes minima, les conditions minima. Quand le nom est féminin pluriel on préfère généralement l’adjectif « minimal ».

On dira donc les pertes minimales ou les pertes minima, c’est possible. Ou les pertes minimum, c’est possible aussi. Les conditions minima, c’est possible. Les conditions minimales, c’est possible. Et les conditions minimums, c’est possible aussi.

Pourquoi t’as pas écrit les minimaux sociaux ?

Vous avez vu je n’ai pas précisé ici minimaux sociaux. La raison est que minimal est un adjectif alors que minimum peut être un nom ou un adjectif. Ici, c’est un nom, sociaux est l’adjectif. Pertes minimums, ici minimums est un adjectif. Conditions minimums : ici minimum est un adjectif. On pourrait toujours choisir le pluriel français, c’est le plus simple. Mais la réalité, c’est que dans un contexte scientifique, dans un contexte académique vous entendrez le pluriel latin aussi. Et là, il ne faut pas se tromper. Quand c’est l’adjectif vous avez le choix entre minimum et minimal et d’ailleurs on recommande souvent d’utiliser minimal pour simplifier.

Bien ! je vous laisse faire une capture d’écran.

Voyons maintenant le cas de “maximum”.

Maxima maximums comme pour minimums et minima !

Comme pour “minimum” on ajoute un s au pluriel français. Et donc, le pluriel latin, ça va donner les prix maxima… exactement. Les pertes maxima, exactement. Les maximums… le pluriel latin c’est les maxima. Les prix maxima…que l’on écrit maxima sans s. Pourquoi ? parce que c’est le pluriel latin. Maxima est le pluriel latin. Il n’y a pas besoin de s. Et c’est pas possible de mettre « maximal », ici. Alors, il y avait l’adjectif minimal. Il y a aussi l’adjectif maximal, oui.

Ça va donner les pertes maximales. Pas de problème. Les pertes maximums : pluriel français. Pluriel latin ? … les pertes maxima. Et en général, on préfère utiliser l’adjectif “maximal” quand le nom est féminin. Mais alors ici, les prix maxima (pluriel latin) avec maximal, ça va donner… les prix maximaux. Exactement ! eh bien ! figurez-vous que “maximaux” à l’oreille, on n’aime pas. Et par conséquent, on préférera ici utiliser le pluriel maximums plutôt que maximaux en général. C’est juste une question, on va dire… de ressenti. C’est comme ça qu’on préfère dire. On a la possibilité de dire les prix maximaux, oui ! et par conséquent, même si on conseille d’utiliser l’adjectif “maximal” il se trouve qu’on préfère souvent utiliser maximum ou minimum en adjectif afin d’éviter au pluriel d’avoir le son [o] ça donnerait “maximaux” et on n’aime pas toujours. Vous avez compris ? ici maxima c’est un nom donc il n’y a pas d’autre possibilité : “les maxima où les maximums”.
Je vous laisse le temps de faire une capture d’écran.

Faisons à présent un exercice pour voir si c’est compris. Je vais écrire quatre phrases. Vous devez trouver si il y a une erreur ou non dans ses phrases.

Prenons un peu de temps pour réfléchir.
minimums ou minimas

On corrige ensemble.

Phrase numéro un :

Les minima sociaux… les minima sociaux. Est ce qu’il y a une erreur ici ? à minima ? oui quel est le problème ?

Exactement il n’y a pas de “s” à minima pourquoi ?

Minima est le pluriel latin oui, et donc comme c’est le pluriel latin il n’y a pas de s. Et donc, on écrit les minima sociaux, ou avec le pluriel français les minimums sociaux. Oui ! et ça va donner les minimums sociaux ont été augmentés ou bien les minima sociaux ont été augmentés. Les minima sociaux, les minimums sociaux.

Phrase numéro 2 :

Les minimales saisonnières. Est-ce que cette phrase est correcte ? non pourquoi ? minimale est un adjectif… oui ! saisonnière . Adjectif minimal n’est pas un nom minimale est un adjectif on va dire les normales saisonnières ou les températures minimales saisonnières on peut dire aussi des températures minimums. Oui, mais en général, c’est température minimale qui est utilisé quand on regarde le journal télévisé ou quand on lit dans les journaux. On préfère cet adjectif quand on parle des températures.

Phrase numéro trois :

Les conditions minimums est ce que cette phrase est correcte ? non pourquoi ? il faut un s à un minimum, exactement.

Est-ce qu’il y a d’autres possibilités ? oui, minimal. Et enfin dans un contexte scientifique on va dire que c’est rare je pouvais je ne conseille pas en français…on va dire courant, mais c’est possible les conditions minimales… oui je mets un s à minima ? non pourquoi ? c’est le pluriel latin, exactement.

Phrase numéro 4 :

Les pertes minima de l’année. Est ce que cette phrase est correcte ? oui ! problème ? est ce qu’il y a un problème ? pas vraiment, mais minima est plutôt utilisé dans un contexte scientifique comme je disais précédemment. Et donc, on pourrait utiliser quel synonyme en français courant ? les pertes minimales ou minimum, exactement.

Je vous laisse le temps de faire une capture d’écran.

Alors ce que nous venons de voir pour minimum et maximum est valable pour optimum et extremum. On dit un optimum, des optimums, des optima. Un extremum, des extremums, des extrema, c’est la même règle. Alors vous ? Est-ce que vous utilisez les pluriels latins ? des minima, des maxima ? Est ce que vous les utilisez ? Est ce que ça vous arrive de les utiliser ou bien vous préférez toujours utiliser le pluriel français dites-le-moi en commentaire. À bientôt.