On travaille aujourd’hui l’alternance accent grave et accent aigu de mots de la même famille.
Avant de commencer prenez un papier et un crayon afin de prendre des notes, je vais écrire et vous donner beaucoup d’informations, deuxième chose abonnez-vous à ma chaîne et un petit pouce bleu pour me soutenir. C’est parti!

ACCENT français : Alternance accent aigu accent grave

Le « e » de certains mots de la même famille prend parfois un accent grave (è) parfois un accent aigu (é) . Regardez!

« Crème » prend un accent grave.
« Crémeux » prend un accent aigu.
« Athlète » prend un accent grave.
« Athlétique » s’écrit avec un accent aigu.
« Fidèle » s’écrit avec un accent grave.
« Fidélité » avec un accent aigu.
« Mystère » s’écrit avec un accent grave.
« Mystérieux » avec un accent aigu.

La prononciation aussi est différente, avec accent grave (è) c’est plus ouvert « crème », « athlète », « fidèle », « mystère » ouvert.
Avec l’accent aigu c’est fermé « crémeux », « athlétique », « fidélité », « mystérieux ». Attention à bien prononcer le (è) et le (é)
En fait, le basculement de l’accent aigu et de l’accent grave dans les mots de la même famille dépend de la syllabe qui suit le « e ».

Comme vous pouvez le constater dans la syllabe qui suit il n’y a pas de voyelles prononcées, il s’agit d’un « e » muet : « crème », on entend seulement le son M on n’entend pas le son « e », on ne dit pas « crémeux » ici on dit « crème », pour cette raison on met un accent grave, et pour la même raison on met un accent grave à « athlète », « fidèle » et « mystère ».

Voyons ce qu’il en est pour les mots avec l’accent aigu, ici la syllabe c’est « meux » je prononce « meux », on entend bien une voyelle, il y a une voyelle prononcée, dans  »athlétique » la syllabe qui suit contient un son voyelle c’est le son « i », idem pour  »fidélité » il y a le son « i » , voyelle « i », c’est aussi le cas dans « mystérieux »

et donc quand la syllabe qui suit contient un son voyelle prononcé et bien on met un accent aigu, sur le e « crémeux », « athlétique », « fidélité », « mystérieux », c’est donc la syllabe suivante qui détermine la bascule de l’accent, l’accent aigu vers l’accent grave et inversement accent aigu ou accent grave dans les mots de la même famille.

Je vous propose à présent de faire un exercice pour voir si vous avez bien compris.

Quelles sont les réponses correctes?
Je vous aide : le verbe est « célébrer », l’adjectif est « célèbre » vous l’avez ?

Réponse: A – célébrer

La syllabe qui suit contient une voyelle prononcée, « célébrer », la syllabe qui suit ne contient pas de voyelles prononcées c’est un « e » muet.
On en fait un autre ? je vous aide, le nom est « repère », « un repère » et le verbe est « repérer » vous l’avez?
On regarde ensemble la réponse !
Eh oui ! réponse ‘b’ et c’est repère, un repère, repéré : accent grave dans la syllabe qui suit le « e » est muet, on n’entend pas de son voyelle : repère repère, repéré accent aigu repéré, dans la syllabe qui suit on entend le son  » é », on met donc un accent aigu.

Voilà, à présent vous pouvez continuer cette activité si vous avez besoin de pratiquer ou bien si vous souhaitez disposer d’une liste de ces mots qui peuvent parfois poser problème ; encore que maintenant vous connaissez la règle, mais il vaut mieux une fois voir cette liste. Je vous invite à cliquer sur le lien qui est dans la description et vous pourrez ainsi faire des activités en ligne et disposer d’une liste pour vous aider à progresser en français.

Voilà ! j’espère que cette astuce vous a été utile et que ça va vous permettre de corriger cette erreur si vous la faisiez. Je vous souhaite bon courage dans votre étude du français. Et je vous dis à très bientôt pour une nouvelle vidéo, au revoir!
Abonnez-vous !
Voilà.