la concession : bien quesauf que, si ce n’est quemême si



DÉFINITION :

 

EXEMPLE :

Il est toujours très actif dans la boîte et pourtant il a l’intention de la quitter.

Bien qu’il ait l’intention de la quitter, il est toujours très actif dans sa boîte.

EXERCICE :

1. Il n’a jamais travaillé comme vendeur , pourtant il a été pris tout de suite.

Bien qu’il n’ait jamais travaillé comme vendeur, il a été pris tout de suite.

 

2. Elle est incapable de dire un mot en anglais, pourtant elle voyage  à l’étranger.

Bien qu’elle soit incapable de dire un mot en anglais, elle voyage à l’étranger.

 

3. Il n’entend pas la différence entre deux et douze, pourtant il n’est pas inquiet.

Bien qu’il n’entende pas la différence entre deux et douze, il n’est pas inquiet.

 

4. Mes parents n’aiment pas trop la Sologne, pourtant ils y vont assez souvent.

Bien que mes parents n’aiment pas trop la Sologne, ils y vont assez souvent.

 

5. Mon bus fait trop d’arrêts et pourtant je le prends chaque matin.

Bien que mon bus fasse trop d’arrêts, je le prends chaque matin.

 

6. Paul a déjà pris quatre cafés aujourd’hui, pourtant il en commande un autre.

Bien que Paul ait déjà pris quatre café aujourd’hui, il en commande un autre.

 

7. Ma bibliothèque est pleine à craquer et pourtant je continue à acheter des livres.

Bien que ma bibliothèque soit pleine à craquer, je continue à acheter des livres.

 


la concession : bien quesauf que, si ce n’est quemême si


bouton-grammaire