– Les enfants… le rang du fond tenez-vous droit s’il vous plaît.

Moi, c’est Nicolas. Ma vie, elle est chouette et je veux surtout pas qu’elle change.

– Redresse, redresse… »

Eux, c’est papa et maman.

– Redresse, redresse…

– Arrête avec tes « redresse » tu me fais perdre tous mes moyens.

Ils se disputent souvent.

– Ne te marie jamais.

– D’accord.

Et avec le patron de papa c’est pareil.

– C’est à propos de mon augmentation.

– Oui, et bien, on verra plus tard.

– Et ça maman, ça l’énerve.

– Il t’exploite et toi tu le laisses faire.

– Très bien, je vais tout envoyer promener et tu seras satisfaite.

– Nicolas, nous partons vivre dans une roulotte.

– Oh, chouette

– Mais un jour, papa et maman n’étaient plus tout à fait les mêmes.

– Je vais avoir un petit frère.

– C’est grand comment un bébé?

– Comme ça, à peu près.

– Ben tu as intérêt à mettre déjà ça.

– Tu es foutu, je te dis.

– Qui peut me raconter l’histoire du Petit Poucet ?

– Oui Agnan.

– Il était le dernier d’une famille de bûcherons qui décidèrent de les abandonner dans la forêt.

– Et si on allait faire une balade en forêt le week-end prochain.

Il faut que tu fayotes, comme ça tu crois que tu es très mignon et elle ne pourra plus t’abandonner.

Alors, j’ai tout fait pour plaire à maman.

– Elle est très belle ta fleur mon chéri.

Mais ça n’a pas suffi.

– Et demain, on ira se promener dans la forêt.

Et là les bêtises ont vraiment commencé.

– Nicolas, qu’est-ce que tu fais ? OuvreBon, ouvre immédiatement cette portièreOuvre cette portière, nom d’une pipe

– J’ai dit en colonne par deux.

– Assis

– Debout

– Assis

– Tousse

– Silence


vidéo-transcription