🇫🇷 APPRENDRE le français - leçon facile de vocabulaire autour du mot "contraindre"

« Cessez mes yeux de contraindre vos larmes. »

On commence ? Aujourd’hui, on travaille autour du verbe contraindre. Contraindre. Pour bien suivre cette leçon vous pouvez imprimer le document, je vous mets le lien dans la description. Vous aurez à la fin de la vidéo un peu de temps pour faire une capture d’écran, de prendre une photo du tableau. Avant de commencer, abonnez-vous à ma chaîne, activez les notifications et soutenez-moi avec un petit pouce. Merci !

Contraindre.

Ce verbe se conjugue comme plaindre ou craindre. Vous savez le conjuguer ? On le conjugue ensemble ?

je contrains, tu contrains, il elle … contraint, nous contraignons, vous contraignez, ils elles contraignent.

Je vous l’écris. On le redit une fois ensemble : je contrains, tu contrains, il elle contraint, nous contraignons, contraignons, vous contraignez, il elles contraignent, contraignent.

On fait un petit rappel de tous les temps : au passé composé ça va donner j’ai contraint, au passé composé j’ai contraint. À la forme passive,  je suis contraint féminin je suis contrainte au futur simple je… contraindrai. je contraindrai, tu contraindras, il contraindra,  nous contraindrons, vous contraindrez et ils, elles contraindront.

À l’imparfait, on a besoin de nous pour le faire. Je contraignais, je contraignais, je contraignais, tu contraignais, il contraignait, etc.

Participe présent ? contraign… c’est le radical de nous… contraignant.  Gérondif  ? en contraignant, en contraignant. Au subjonctif, ça va donner… que je contraigne, que je contraigne, que tu contraignes, qu’il qu’elle contraigne, que nous contraignons, contraignons…

Contraindre à plusieurs sens. Ça peut signifier astreindre ou contenir, exiger, forcer, gêner, pousser, obliger, etc.

Il y a beaucoup de sens. Alors, vous allez vérifier dans le dictionnaire. C’est important. C’est un mot qui peut avoir des nuances particulières. C’est souvent utilisé dans le sens de forcer ou obliger et souvent aussi au sens passif. On va être contraint à quelque chose ou être contraint de quelque chose, de faire quelque chose quand on est contraint de faire quelque chose. Par exemple, ça peut être qu’on doit agir faire quelque chose, mais contre son gré.

On ne veut pas le faire, mais on se retrouve obligé de le faire; on y est contraint, on y est contraint. Donc pour résumer, contraindre signifie la plupart du temps pousser, forcer, obliger, gêner.

Je ne me suis jamais laissé contraindre dans mes goûts, dans mes sentiments, dans mes opinions.

Contraindre est souvent utilisé à la forme passive. On va être contraint de faire quelque chose.

On va être contraint sous la menace.

Stop ! arrêtez-vous ! arrêtez le moteur ! sortez du véhicule !

Oui, monsieur l’agent.

Vous connaissez le nom ? La contrainte, contrainte.

La contrainte, c’est une obligation, une nécessité. On peut agir sous la contrainte. On peut agir sous la contrainte. On peut aussi se donner des contraintes. La contrainte, c’est le contraire de la liberté, le laissé-aller ou encore l’aisance. Souvent dans le domaine artistique on va se donner des contraintes. On appelle cela la contrainte artistique volontaire. Pour les artistes la contrainte est considérée comme un moteur créatif. C’est souvent le cas en musique, en littérature, en poésie peut-être connaissez-vous le mouvement Oulipo ? certains auteurs pour rendre leurs œuvres originales se donnent des contraintes. C’était le cas notamment de « la Disparition » peut-être vous connaissez ce livre de Georges Perec, la Disparition.

Eh bien, c’est un livre dans lequel l’auteur n’a pas utilisé la lettre « e ». Il s’est mis comme contrainte de ne pas utiliser la lettre « e ». En français sans le « e ». Je vous laisse imaginer la difficulté. Mais on retrouve la contrainte chez la plupart des auteurs en réalité. C’est le cas en poésie, un sonnet est une contrainte, écrire en alexandrins est une contrainte.

« Parce que la forme est une contrainte, l’idée jaillit plus intense. »

Ouais, c’est du Charles Baudelaire.

Je travaille, je travaille, attends… pas tout de suite… c’est quoi ta contrainte pour aujourd’hui ? que des contraintes aujourd’hui  ?

Il y a plusieurs adjectifs d’abord contraint, contraint est d’ailleurs souvent utilisé dans le sens de gêner.

Par exemple un sourire, par exemple un sourire contraint. On fait un sourire contraint quand on est gêné, quand on est mal à l’aise, quand on est forcé de sourire. On n’a pas d’autre possibilité. Un sourire contraint.

Autre adjectif : contraignant, féminin contraignante. Contraignant, contraignante signifie astreignant astreignante on l’utilise pour dire que cela nous laisse peu de liberté. Par exemple des horaires contraignants vous devez travailler et votre travail vous oblige à commencer très tôt, à avoir une grande pause l’après midi et de reprendre le travail. Le soir, ce sont des horaires qui vous laissent peu de liberté finalement. Ce sont des horaires contraignants. Inversement, certaines personnes n’ont pas d’horaires contraignants, ils travaillent chez eux quand ils veulent, ils peuvent commencer à l’heure qu’ils veulent terminer, à l’heure qu’ils veulent ce ne sont pas des horaires contraignants. Dans ce cas là, ce sont des horaires qui leur laissent beaucoup de liberté. On peut avoir un travail contraignant, par exemple le travail de pompier, le travail d’infirmier ou encore de policier. Ce sont des métiers contraignants. Avez-vous un métier contraignant ? Avez-vous un travail contraignant ?

Est-ce que vous … est-ce que vous pensez que vous avez des horaires contraignants ? Écrivez dans les commentaires et dites-moi si vous avez des horaires contraignants.

Ou au contraire, vous vous sentez très libre vous n’avez pas d’horaires contraignants ? Écrivez dans les commentaires.

Quand on peut être contraint par la loi, l’adjectif est… vous le connaissez  ? « contraignable » con trai gnable.

À ce sujet, il y a un proverbe : « la nécessité parfois contraint la loi ». Ce qui signifie que quelquefois la nécessité vous oblige à enfreindre la loi. C’est un proverbe. Ce n’est pas une invitation. Attention !

Contraindre peut s’utiliser à la forme pronominale :  se contraindre. On dit « se contraindre » à quelque chose ou à faire quelque chose. Ça signifie se forcer à faire quelque chose, s’obliger à faire quelque chose, s’astreindre à quelque chose ou s’astreindre à faire quelque chose . Moi, tous les jours, je me contrains à faire un peu de marche.  Je me force à faire un peu de marche, un peu d’exercice. Et vous ? vous vous contraignez à quoi ? est-ce que vous vous contraignez à faire quelque chose ? ça peut être un régime, du sport, mémoriser des listes…

Bien ! je vais devoir vous laisser car j’ai quelques contraintes. En effet, je dois m’occuper de mes enfants et je dois aussi préparer le repas. À vrai dire, je n’ai pas d’horaires très contraignants. Je suis relativement libre dans ma journée . Cependant, j’ai des contraintes. J’ai des contraintes professionnelles et des contraintes familiales mais ma vie n’est pas trop contraignante. Rassurez-vous ! Ah j’oubliais ! il y a aussi deux chats chez moi. Ça implique quelques contraintes. Il faut leur donner à manger. Il faut nettoyer la litière. Il faut jouer avec eux. Mais vous reconnaîtrez que le chat n’est pas un animal très contraignant.

Le chien est plus contraignant car vous devez le sortir, vous devez lui faire faire une promenade. C’est un animal qui est plus contraignant.

Voilà ! c’est tout pour aujourd’hui. Je vous laisse comme promis faire une capture d’écran. Si vous n’avez pas eu le temps de prendre le tableau en notes. Vous est prêt ? 1 2 3 … et voilà !

Avez-vous des contraintes ?  est-ce que vous vous sentez contraint ? avez-vous été contraint de faire quelque chose récemment ?

Répondez-moi dans les commentaires. C’est tout pour cette leçon. Je vous dis à très bientôt.

podcastfrancaisfacile.com