Transcription d’une interview en vidéo, niveau avancé (C1) sur un thème d’actualité: la guerre en Ukraine.

Dans cette interview, le journaliste s’exprime rapidement avec peu de pauses à propos des bombardements en Ukraine dont il a été le témoin. Il est en situation de stress dans un pays en guerre.

Invasion russe en Ukraine : "Cette nuit risque d'être la pire depuis le début de la guerre"

Pour ce point sur les combats donc on va tout de suite prendre la direction de Kiev, justement, capitale ukrainienne où nous attend notre envoyé spécial Clovis Casali.

Bonsoir Clovis. Clovis, je le disais, les combats se rapprochent, [et] même, touchent les faubourgs de la capitale ukrainienne [où] des bombardements ont eu lieu.

Quelle est la situation sur place, à l’heure actuelle, autour de vous Clovis ?

Alors, la situation est particulièrement tendue. Une sirène a retenti. Et cette fois-ci, on nous a intimé l’ordre de descendre. Il semblerait que cette nuit va certainement être la pire depuis le début des opérations russes contre l’Ukraine. Je suis sorti deux minutes. J’ai entendu des avions passer au-dessus de nos têtes. Et il faut savoir que tout à l’heure, eh bien, vraisemblablement, un raid aérien russe a frappé la centrale électrique six de Kiev. Il y a eu quatre explosions, certainement, donc, un raid aérien mené par les Russes. Conséquence, on connaît pas encore l’ampleur des dégâts mais potentiellement c’est toute une partie de la rive gauche de Kiev qui pourrait être sans électricité, sans chauffage et vous pouvez imaginer de quoi saper le moral de la population et augmenter le niveau de crainte qui est déjà très important ici à Kiev.

Donc, je suis là dans les escaliers de l’hôtel qui mènent à l’abri ou le reste des gens de l’hôtel sont réfugiés, actuellement, et tout de suite après ce direct bien sûr, on ira se réfugier aussi.

Une situation particulièrement volatile. Toute la journée, les combats ont continué. On a entendu des détonations ici à Kiev, même dans le centre-ville on entendait les détonations. Les combats qui avaient lieu aux alentours et notamment à Obolonski où les forces russes au sol, semble-t-il, ont combattu avec les Ukrainiens, des combats âpres. Les Ukrainiens ont repris le contrôle à l’heure où on se parle. Je ne peux pas vous confirmer qu’ils sont encore en contrôle dans cette zone-là. Donc une partie… une situation particulièrement compliquée toute la journée. Ça a été les allers-retours pour les… pour la population à Kiev entre se cacher et prendre le chemin des abris souterrains anti-bombes.


Thème : Guerre en Ukraine