Le Beaujo !

Le beaujolais nouveau, ou beaujo comme on l’appelle affectueusement, on l’aime, on le déteste, on célèbre chaque année ou on l’ignore ! Infâme piquette vendue hors de prix pour certains ou vin primeur aux arômes et à la robe uniques pour les autres, rares sont les vins à compter autant de fans et de détracteurs. Quoi qu’on en pense,  il nous revient chaque année avec ses arômes fruités, ses goûts de banane, de cerise ou de noix.

Un vin récent

Le beaujolais nouveau est aussi nouveau dans l’histoire des vins. En effet, il voit le jour au début des années 1950, après qu’une évolution des règlement autorisa la vente de vins primeurs avant le 15 décembre en France. Les viticulteurs du Beaujolais proposèrent un produit nouveau, s’organisèrent et ce fut un véritable succès commercial qui s’est affirmé d’année en année. 1985 marquera un tournant, puisqu’on fixa, cette année-là, la commercialisation du beaujolais nouveau le troisième jeudi de novembre, décision qui contribua en partie à son succès : facile à promouvoir, les cafetiers et les restaurants aidés par des campagnes d’affichage efficaces proposent depuis des soirées dégustation pour découvrir le nouveau cru.

Un succès international

Le succès du beaujolais a largement dépassé les frontières hexagonales. 54 millions de bouteilles sont exportées dans le monde, dans plus de 110 pays, Etats-Unis, Royaume-Uni et  Japon en tête ; plus de la moitié de la production est exportée en Asie. Le Japon, premier importateur mondial de beaujolais s’enorgueillit chaque année de le goûter avant les Français grâce au décalage horaire. Certaines stations thermales profitent même de l’événement pour parfumer leurs bains du célèbre nectare et d’en proposer la primeure à leurs clients.

Les défis

Le beaujolais nouveau doit maintenant faire face aux défis de la mondialisation. Après le boom de la fin des années 90 et du début des années 2000, années durant lesquelles la croissance a été phénoménale, les producteurs et négociants vont devoir s’adapter à une concurrence qui s’organise. En effet, le succès de ce vin primeur a fait des envieux et plusieurs régions françaises ou italiennes proposent maintenant un vin primeur et ambitionnent d’en égaler le succès commercial.

🍀 EXERCICES 🍀

QUESTIONS

  1. Comment surnomme-t-on le beaujolais nouveau ?
  2. Quand le boit-on ?
  3. Quels sont les principaux importateurs ?
  4. En quelle année a-t-on décidé définitivement la date de commercialisation ?

VRAI FAUX

  1. Tout le monde aime le beaujolais.
  2. Le beaujolais a de moins en moins de succès.
  3. Ce vin existe depuis 1985.
  4. Les Japonais sont les premiers à pouvoir le déguster.