Comment acheter des chaussures – dialogue chez le marchand de chaussures

Ce dialogue de niveau intermédiaire (Delf A2) vous permettra de voir comment acheter une paire de chaussures dans un magasin, dire la couleur, dire le prix, donner votre pointure, demander une pointure plus grande ou plus petite. Prenez le temps de mémoriser les phrases de politesse et d’étudier les pronoms démonstratifs (celui-ci, celles-là…)

🔷 Objectifs :

  • communication : Achat de chaussures
  • niveau : Delf A2

🔷 DIALOGUE :

La vendeuse : Bonjour, je peux vous aider ?
Le client : Oui, j’ai vu des chaussures en vitrine qui me plaisent bien.
La vendeuse : Montrez-moi.
Le client : Alors, ce sont les marron(1) à 125 euros.
La vendeuse : Celles-là ?
Le client : Non, celles à côté. Oui.
La vendeuse : D’accord, vous faites quelle pointure ?
Le client : 43.
La vendeuse : Tenez.
Le client : Merci.
La vendeuse : Attendez, je vais vous aider.
Le client : Elles me serrent un peu.
La vendeuse : Je vais vous les chercher en 44.
Le client : C’est mieux. Oui, j’aime bien. Je suis à l’aise. Je vais les prendre.

🔷 QUESTIONS :

  1. Où sont les chaussures ?
  2. Combien coûtent les chaussures ?
  3. Quelle est la pointure du client ?
  4. Quelle pointure on lui propose finalement ?
  1. Elles sont en vitrine.
  2. 125 euros.
  3. Le client fait du 43.
  4. On lui propose du 44.

🔷 VRAI FAUX

  1. Le client a vu les chaussures à l’intérieur du magasin.
  2. Les premières chaussures sont un peu petites.
  3. La vendeuse propose au client une taille au dessus.
  4. Le client achète les chaussures.
  1. faux
  2. vrai
  3. vrai
  4. vrai

(1) marron est invariable.  Voir la leçon sur les adjectifs de couleur.


Thème : Comment acheter des chaussures ?

À la boutique de vêtements – comment acheter un pantalon

🔷 Objectifs :

  • Thème : acheter un vêtement – comment acheter un pantalon
  • niveau : delf A2

🔷 Situation :

Dans ce dialogue, le client veut acheter un pantalon. Il entre dans une boutique de vêtements et une vendeuse lui propose de l’aider à choisir.


🔷 DIALOGUE :

La vendeuse : Bonjour, je peux vous aider ?

Le client : Oui, je cherche un pantalon noir.

La vendeuse : Quelle est votre taille ? Un petit 42 ?

Le client : Je fais du 44…

La vendeuse : Attendez, je vais prendre votre taille… Je pense qu’un 42 fera l’affaire. Alors, en pantalon noir, j’ai celui-là… et celui-ci. C’est pour une occasion particulière ?

Le client : Non, c’est pour travailler. Je suis au contact des clients et j’ai besoin de quelque chose à la fois léger et élégant. Je me déplace beaucoup.

La vendeuse : Attendez, j’ai peut-être ce qu’il vous faut. Regardez.

Le client : Ah oui, il est pas mal du tout.

La vendeuse : Vous voulez l’essayer ?

Le client : Oui.

La vendeuse : Suivez-moi… Je peux ouvrir ? Ah oui ! Ça vous va très bien.

Le client : C’est du coton ?

La vendeuse : Pas 100%, il y a 10 % de fibre synthétique, c’est ça qui donne l’élasticité.

Le client : Il fait combien ?

La vendeuse : 90 euros. Mais c’est une fin de série. Je vais demander à ma responsable si je peux vous le solder… (quelques secondes plus tard) Elle est d’accord pour le solder de 30 %.

Le client : Je le prends, alors.

La vendeuse : Vous cherchez quelque chose d’autre ? Une chemise pour aller avec ?

Le client : Non, ce sera tout.

La vendeuse : Alors, suivez-moi ! Merci. Votre code, s’il vous plaît… Parfait, voilà monsieur.

Le client : Bonne journée.

La vendeuse : Bonne journée à vous aussi.

Le client : Merci.

🔷 QUESTIONS :

  1. Le client cherche quoi exactement ?
  2. Quelle taille fait le pantalon ?
  3. Le pantalon est en quelles matières ?
  4. Le pantalon coûte combien finalement ?
  1. Il cherche un pantalon de couleur noire pour travailler. Il voudrait quelque chose de léger et élégant.
  2. C’est un pantalon taille 42.
  3. Il y a 90% de coton et 10 % de synthétique.
  4. 60 euros

 

🔷 VRAI FAUX :

  1. Le client cherche un pantalon élégant pour sortir.
  2. On lui propose un pantalon trop petit.
  3. Le pantalon a de l’élasticité grâce aux fibres synthétiques.
  4. On fait une réduction au client.
  1. faux
  2. faux
  3. vrai
  4. vrai

Produits bio



🔷 Objectifs :

  • thème : parler des produits bio / rapport Paris – Province / le travail le dimanche
  • grammaire : utilisation de « même » et « tout« 
  • niveau : intermédiaire

🔷 DIALOGUE :

La cliente : Bonjour, c’est bien ici qu’on vend des produits bio faits à la ferme ?

Le fermier : Oui, mais on est fermé aujourd’hui.

La cliente : Ah zut alors, je rentre ce soir à Paris. Vous pourriez quand même me vendre un fromage ?

Le fermier : Vous les Parisiens, vous êtes tous les mêmes ! Vous voudriez que tout soit ouvert partout et tout le temps. Et, vous me faites travailler même le dimanche ! Vous voulez juste un fromage ?

La cliente : Vous avez quoi d’autre à me proposer ?

Le fermier : Ben tout ce qui est derrière-vous, ce sont des produits de la ferme : conserves de haricots verts, confiture de figues…

La cliente : Je vois que vous avez même du shampoing bio… Et tout est certifié agriculture biologique ?

Le fermier : Écoutez, on fait tout nous-mêmes. Pour certains produit, on est en attente de la certification. Alors, même s’il n’y a pas le label, je vous garantis qu’ici, vous ne trouverez que du 100 % bio, 100% origine ferme.

La cliente : Même votre huile ?

Le fermier : Oui, c’est une huile de noix.

La cliente : Même les savons ?

Le fermier : Tout, je vous dis. Bon on se dépêche parce que moi, je voudrais bien me reposer : on est dimanche quand même !

La cliente : Pardon, je vais donc prendre le fromage et puis un savon.


🔷 QUIZ :


🔷 QUESTIONS :

  1. D’où vient la cliente ?
  2. Quelle est la particularité de la ferme ?
  3. Que vent-on dans cette ferme ?
  4. La cliente achète quoi ?
  1. Elle vient de Paris ou de région parisienne.
  2. Tous les produits sont 100 % bio et tout est produit à la ferme.
  3. On y vent de la confiture de figues, des conserves de haricots verts, du shampoing bio, des savons, de l’huile de noix, du fromage.
  4. Elle achète un fromage et un savon.

🔷 DÉVELOPPEMENT :

  1. Achetez-vous des produits bio ? Lesquels ? Pourquoi ?
  2. Y a-t-il une « tension » entre la capitale et la province dans votre pays ?
  3. Travaille-t-on le dimanche dans votre pays ?
  4. Pour vous, c’est une bonne chose de travailler le dimanche ?

Thème : produits bio FLE

Marchand de chaussures – situation au marché – dialogue FLE



🔷 DIALOGUE :

le vendeur :   Allez ma p’tite dame, aujourd’hui on brade !

Jeanine  :   Je sais pas encore ce que je veux.

le vendeur :   Ah ! je comprends cette petite dame. Tout lui fait plaisir.

Jeanine  :     Je vais bien me trouver une paire qui me convienne.

le vendeur :   Aujourd’hui, on (ne) fait que des affaires.

Jeanine :    Avez-vous cette paire de chaussures en 39(1) ?

le vendeur :   Bien sûr ! Attendez ! Essayez-les !

Jeanine :   Je pense que je vais les prendre.

le vendeur :   Profitez ! Profitez ! Des prix comme aujourd’hui, vous n’en aurez pas tous les jours !

Jeanine :   J’ai l’impression que le pied gauche me serre un peu.

le vendeur : Ce n’est qu’une impression !  Essayez ce modèle-là.

Jeanine  :  Oui, il (n’) est pas mal.

le vendeur : Il (n’) est pas mal… Mais, il (n’) est pas mal du tout ! Donnez-moi votre pied.

Jeanine :  Je suis comme dans des chaussons.

le vendeur: C’est ce qu’il faut. Je veux que les gens repartent heureux.

Jeanine  : J’attends une amie, on s’est donné rendez-vous à votre stand.

le vendeur: Eh bien, je vais lui vendre aussi une paire de chaussures, ou même deux.

Jeanine : Et pourquoi pas.

le vendeur : Alors, vous prenez lesquelles ?

Jeanine : Les blanches… et les noires.

le vendeur : Ah ! vous faites une bonne affaire.

Jeanine : Vous êtes un bon vendeur.

le vendeur : C’est vrai ! Allez ! Profitez ! Aujourd’hui, tout est à 10 euros. Laissez-vous tenter !

Jeanine  : Voilà mon amie. Je vais vous régler les 2 paires. Je vous dois 20 euros.

le vendeur : Merci ma p’tite dame. Allez mesdames ! À 10 euros la paire, c’est vraiment pas cher. Une pour vous, madame ? Essayez-les, y’en aura pas(1) pour tout le monde !


(1) en 39 = en taille 39

(2) y’en aura pas = il n’y en aura pas


🔷 QUESTIONS :

  1. Qui parle ?
  2. Qu’est-ce que Jeanine achète ?
  3. Qu’est-ce qu’elle pense du vendeur ?
  4. Finalement, elle paie combien ?
  1. Un marchand de chaussures et une cliente (Jeanine).
  2. Elle achète deux paires de chaussures (une blanche et une noire).
  3. Elle trouve que c’est un bon vendeur.
  4. Elle paie 20 euros.

🔷 VRAI – FAUX

  1. Jeanine attend une amie.
  2. Jeanine ne veut pas acheter de chaussures.
  3. Jeanine achète des chaussons.
  4. Une paire de chaussures coûte vingt euros.
  1. vrai
  2. faux
  3. faux
  4. faux

Thème : marchand de chaussures

Menu communication

À la boulangerie (3) – dialogue FLE

boulangerie


boulangerie dialogue FLE : dialogue 1 dialogue 2dialogue 3


image from www.podcastfrancaisfacile.comboulangère : Bonjour monsieur.

client : Bonjour. Je voudrais une baguette, s’il vous plaît.

boulangère : Voilà. Ce sera tout ?

client : Non, mettez-moi aussi deux croissants et un pain au chocolat.

boulangère : Alors, une baguette, deux croissants et un pain au chocolat. Quatre euros cinquante.

client : Tenez.

boulangère : Merci.

client : Au revoir.

boulangère : Monsieur… ce parapluie est à vous ?

client : Ah… oui, oui, il est à moi. Merci ! Ah, le gâteau d’anniversaire… Excusez-moi, je voudrais aussi une tarte aux fraises pour le 12 juillet. C’est pour un anniversaire.

boulangère : Oui, c’est pour combien de personnes ?

client : Six personnes. La tarte coûte combien ?

boulangère : 29 euros.

client : 29 euros ? Je vais réfléchir. Merci, au revoir.

boulangère : Au revoir monsieur.

QUESTIONS :

  1. Qu’est-ce que le client achète ?
  2. Combien est-ce qu’il paie ?
  3. Pourquoi est-ce qu’il veut une tarte aux fraises ?
  4. Est-ce qu’il achète la tarte aux fraises ?
  1. Il achète une baguette, deux croissants et un pain au chocolat.
  2. Il paie 4 euros 50.
  3. C’est pour un anniversaire.
  4. Non, il veut réfléchir.

VRAI -FAUX

  1. Le client n’a pas de parapluie.
  2. Le client veut un gâteau d’anniversaire pour six personnes.
  3. L’anniversaire est le deux juillet.
  4. Le gâteau coûte moins de 30 euros.
  1. faux
  2. vrai
  3. faux
  4. vrai

Thème : boulangerie dialogue FLE


boulangerie dialogue FLE : dialogue 1 dialogue 2dialogue 3


Menu communication

Acheter des vêtements

🔷 Objectifs :



🔷 DIALOGUE : acheter des vêtements

Vendeuse : Bonjour, je peux vous aider ?

Client : Oui, je cherche une veste…

Vendeuse : Ce serait pour une occasion particulière ?

Client : Non, c’est pour mettre tous les jours.

Vendeuse : Quelle est votre taille ?

Client : L.

Vendeuse : Oui, alors, j’ai celle-ci… Le tissu est léger. On peut la porter pour toutes les occasions…

Client : Oui, je cherche quelque chose de plus décontracté.

Vendeuse : Alors, j’ai ce modèle en coton…

Client : Oui, j’aime bien…

Vendeuse : Vous voulez l’essayer ?

Client : S’il vous plaît.

Vendeuse : Attendez… voilà.

Client : Oui, elle me plaît bien. Elle est à combien ?

Vendeuse : 150 euros.

Client : Vous l’avez dans d’autres couleurs ?

Vendeuse : En L, il me reste noir, gris ou marron.

Client : Je vais essayer la noire.

Vendeuse : Tenez…

Client : Merci.

Vendeuse : Ça vous va très bien.

Client : Oui, je crois que je vais la prendre.

Vendeuse : Vous ne regretterez pas votre achat, c’est un bon produit. Vous désiriez autre chose ?

Client : Non…

Vendeuse : Alors, suivez-moi, on va passer à la caisse. Vous payez par carte ?

Client : Oui… tenez.

Vendeuse : Merci, vous pouvez taper votre code. Merci. Voilà monsieur.

Client : Merci.

Vendeuse : C’est moi. Bonne journée au revoir.

Client : Au revoir.

🔷 EXPRESSIONS UTILES : 

Les mots du vendeur :

  1. Bonjour, je peux vous aider ?
  2. Quelle est votre taille ?
  3. Vous voulez l’essayer ?
  4. Vous désiriez autre chose ?

🔷 QUESTIONS : 

  1. Le client veut acheter quoi ?
  2. Il essaie combien de vêtements au total ?
  3. Combien coûte le produit ?
  4. Il choisit quel modèle ?
  1. Il veut acheter une veste.
  2. Il essaie deux vestes. (Il en essaie deux)
  3. La veste est à 150 euros.
  4. Il choisit la veste décontractée, noire, en coton, taille L.

🔷 VRAI-FAUX

  1. Le client ne sait pas quoi acheter.
  2. Le client veut un vêtement strict.
  3. Le client fait du L.
  4. Le client paie en liquide.
  1. faux
  2. faux
  3. vrai
  4. faux

 

🔷 QUIZ VOCABULAIRE

Cochez la réponse correcte.

Thème :  Acheter des vêtements FLE


Voir aussi: acheter un bijou –  acheter une cravate 


Menu communication

Dialogue chez le poissonnier – apprendre le français

Dialogue chez le poissonnier

Situation : Madame Dupin se rend chez son poissonnier pour faire des achats. 

Dialogue :

image from www.podcastfrancaisfacile.com
Poissonnier : Bonjour madame.

Cliente : Bonjour.

Poissonnier : Comment ça va aujourd’hui ?

Cliente : Oh, on fait aller…

Poissonnier : Qu’est-ce que ce sera aujourd’hui ?

Cliente : Alors, il me faudrait du merlan pour deux personnes.

Poissonnier : Voilà, il vous faudra autre chose ?

Cliente : Oui, je vais prendre des crevettes…

Poissonnier : Vous en voulez combien ?

Cliente : Mettez-m’en 200 grammes.

Poissonnier : Et avec ceci ?

Cliente : Vous avez de la soupe de poisson ?

Poissonnier : Oui, elle est de ce matin.

Cliente : Et bien, vous allez m’en mettre pour deux personnes.

Poissonnier : Je vous mets des croutons avec ?

Cliente : Oui, un petit peu… Ce sera tout.

Poissonnier : Alors, le merlan… les crevettes, la soupe de poisson… et les croutons, ils sont pour moi.

Cliente : Oh, c’est gentil !

Poissonnier : Ça nous fera 18 euros 50.

Cliente : Tenez…

Poissonnier : Le compte est bon. Merci, bonne journée madame.

Cliente : Merci, vous de même.

★ QUESTIONS

  1. La cliente achète quelle quantité de crevettes ?
  2. La cliente achète quoi ?
  3. La cliente paie combien ?
  4. Les croutons coûtent combien ?
  1. Elle en achète 200 grammes.
  2. Elle achète des crevettes, de la soupe de poisson et du merlan.
  3. Elle paie 18 euros 50.
  4. Elle ne les paie pas, le poissonnier lui offre.

★ VRAI – FAUX

  1. La cliente va mal.
  2. La soupe de poisson est fraîche.
  3. Le poissonnier offre les croutons.
  4. La cliente donne plus que 18 euros 50.
  1. faux
  2. vrai
  3. vrai
  4. faux

Dialogue : à la boulangerie 2/2  ∣  à la gare chez le fromager  ∣  au marché   ∣ au café   ∣  à la poste


Menu communication

Dialogue FLE à la gare

🔷 Objectifs :

  • acheter un billet de train
  • les heures
  • Niveau : Delf A1

Gare


dialogue 1dialogue 2acheter un billetréductionsgrève – texte transport en commun


🔷 DIALOGUE

Employée : Bonjour.

Client : Bonjour, je voudrais un billet pour Paris.

Employée : Oui, pour quel jour ?

Client : Ce serait pour le 21 mars prochain.

Employée : Le 21 mars, oui, vers quelle heure monsieur ?

Client : Vers sept heures…

Employée : Alors, … un instant, s’il vous plaît. Oui, alors vous avez un TER, départ des Aubrais à 6h30 arrivée à Paris Austerlitz à 8h04. Vous avez un Intercités, départ des Aubrais à 6h35 arrivée à Paris Austerlitz à 7h34. Vous avez l’ Intercités de 07h06 départ des Aubrais, arrivée à Austerlitz à 8h07, vous avez aussi l’Intercités de 7h35 départ des Aubrais arrivée à Austerlitz à 8h34.

Client : Je vais prendre celui-là.

Employée : Oui, l’Intercités de 7h35. Vous avez une réduction ?

Client : Non.

Employée : Première, seconde ?

Client : Seconde.

Employée : Et pour le retour ?

Client : Juste un aller simple, s’il vous plaît.

Employée : Alors, ça nous fera 21 euros.

Client : Tenez…

Employée : Allez-y tapez votre code. Tenez, merci monsieur. Bonne journée.

Client : Bonne journée.


🔷 QUESTIONS :

  1. Le client veut aller où ?
  2. Quand veut-il partir ?
  3. Combien coûte le billet ?
  4. Quel train choisit-il ?
  1. Il veut aller à Paris.
  2. Le 21 mars vers 7 heures du matin.
  3. 21 euros.
  4. Il choisit l’Intercités de 7h35 départ des Aubrais arrivée à Austerlitz à 8h34.

🔷 VRAI – FAUX :

  1. Le client part le jour même.
  2. Le train au départ des Aubrais de 6h35 arrive à Paris Austerlitz à 7h44.
  3. Le client prend un aller simple.
  4. Le client tape le code de sa réduction.
  1. faux
  2. faux
  3. vrai
  4. faux

🔷 À vous !

Imaginez un dialogue sur le même modèle.

 

 


dialogue 1dialogue 2acheter un billetréductionsgrève – texte transport en commun


Poulet de Bresse

Objectifs et description :

  • découverte de l’AOC – AOP
  • discussion sur les OGM
  • culture du marché en France
  • explication d’une recette de cuisine
  • niveau : intermédiaire & avancé (Delf B1 et B2)
  • temps : deux heures

poulets-de-bresse


situations : chez le boucherau marchéchez le fromagerà la boulangerie


DIALOGUE : 

cliente : Bonjour.

volailler : Bonjour, qu’est-ce qu’il vous faudra ?

cliente : Je vais prendre un beau poulet.

volailler : Je vous mets un poulet fermier ?

cliente : Euh, c’est quoi la différence avec le poulet de Bresse ?

volailler : Le poulet de Bresse ? Mais c’est la Rolls des poulets ! C’est élevé en plein air. L’élevage se fait en quatre mois, sans antibiotique… il n’y a rien de comparable. En plus, ils ont été nourris avec du maïs, du blé et du lait. Tout est bio garanti sans OGM !

cliente : Et ça se ressent au niveau du goût ?

volailler : Oui, la chair est plus ferme, les os sont bien durs, c’est incomparable. Regardez son oeil… Il est complètement noir !

cliente : Il est à combien ?

volailler : Alors, celui-là, il fait 39 euros

cliente : Je vais en prendre un.

volailler : Vous ne le regretterez pas.

cliente : Pour la cuisson, je fais comment ?

volailler : Vous le mettez au four pendant une heure et demie. 200 degrés, vous l’enfournez à froid, vous l’arrosez d’un verre d’eau toutes les 20 minutes et vous le retournez trois fois. Vous restez à côté du four pour surveiller la cuisson.

cliente : D’accord…

volailler : Avec des pommes de terre nouvelles et des petits oignons, c’est divin. Voilà, madame. 40 et 10 qui font 50.

cliente : Merci.

volailler : C’est moi ! Bonne journée !

★ QUESTIONS

  1. L’élevage du poulet de Bresse dure combien de temps ?
  2. Comment sont nourris les poulets de Bresse ?
  3. Comment cuisine-t-on le poulet de Bresse ?
  4. Le client paie avec un billet de combien ?
  1. Il dure quatre mois.
  2. Ils sont nourris avec du maïs, du blé et du lait.
  3. On le met au four pendant une heure et demie. 200 degrés, on l’enfournez à froid, on l’arrose d’un verre d’eau toutes les 20 minutes et on le retournez trois fois.
  4. Il paie avec un billet de 50 euros.

★ VRAI – FAUX

  1. Le poulet fermier est mieux que le poulet de Bresse.
  2. Quand l’œil est complètement noir, c’est un bon signe.
  3. Le poulet de Bresse est élevé à l’extérieur.
  4. La chair du poulet de Bresse est plus ferme que celle du poulet fermier.
  1. faux
  2. vrai
  3. vrai
  4. vrai

situations : chez le boucherau marchéchez le fromagerà la boulangerie


Acheter du pain à la boulangerie : dialogue 2/2


boulangerie dialogue FLE : dialogue 1 dialogue 2dialogue 3


boulangerie parisienne

🎧  Situation 2

image from www.podcastfrancaisfacile.com

Client : Bonjour, monsieur.

Employé : Bonjour, monsieur, vous désirez ?

Client : Je vais prendre deux baguettes et quatre pains au chocolat.

Employé : Voilà, vous désirez autre chose ?

Client : Oui, vous avez des croissants aux amandes ?

Employé : Oui monsieur, vous en voulez combien ?

Client : Deux, s’il vous plaît.

Employé : Alors, deux baguettes, quatre pains au chocolat et deux croissants aux amandes. 8 euros 20, s’il vous plaît.

Client : Voilà.

Employé : Merci, monsieur.

Client : Merci, monsieur. Au revoir.

🔷  QUESTIONS :

1.  Le client achète quoi ?

2. Ça coûte combien ?

1. Le client achète deux baguettes, quatre pains au chocolat et deux croissants aux amandes.

2. Ça coûte 8 euros 20.

🔷  VRAI – FAUX :

1. Le client va prendre un taxi.

2. Le client veut du chocolat.

3. L’employé propose des croissants aux amandes.

4. Le client n’achète pas de baguette.

1. faux

2. faux

3. faux

4. faux

thème : acheter du pain à la boulangerie