activités en relation : dialogue -- texte court -- 25 questions -- leçon -- liste 1  -- liste 2


Voici l’explication du dialogue intitulé “entre le directeur et une enseignante”.

Je vous redonne la situation : madame Bourgeois est professeure. Elle travaille dans un établissement privé. On ne sait pas exactement depuis combien de temps elle travaille ni dans quel type d’établissement elle enseigne.
On sait cependant qu’elle a fait la rentrée des classes et qu’il s’est probablement passé plusieurs semaines depuis, car le directeur veut savoir si elle a pu rencontrer tous les parents d’élève.

Alors, ce dialogue contient beaucoup de mots indéfinis. Je vous propose d’en faire la liste.

1. Commençons par le mot « plusieurs »

Voici la phrase :

“Le premier jour, plusieurs élèves sont arrivés en retard”.

Plusieurs est un adjectif invariable qui signifie “des”. On utilise “plusieurs” pour exprimer “un nombre supérieur à un ou deux”. Mais ce nombre n’est jamais élevé.
On n’utilise pas le mot plusieurs si c’est pour exprimer le quart, le tiers ou la moitié.

2. tous, toute, tout, toutes

Dans ce dialogue, “tout” est utilisé soit comme pronom soit comme adjectif :

Dans la phrase :

“Alors madame Bourgeois, tout se passe bien avec vos élèves ?”

“Tout” est un pronom qui signifie l’ensemble des choses dont il est question : les cours, le travail, la discipline, les rapports avec les parents…

“Tout” est également utilisé comme adjectif dans les phrases suivantes :

“Mais le lendemain, tous les élèves étaient à l’heure.”

“Mais dans l’ensemble, toute la classe a envie d’étudier !

« Malheureusement, tous les parents ne viennent pas aux réunions.”

Dans ces phrases, “tout” signifie “la totalité de”.
Vous remarquez que l’adjectif “tout” précède le nom et qu’il s’accorde en genre et en nombre.

Par exemple :

→ toute la classe
→  tous les parents

3. chaque

Le mot suivant, c’est « chaque ».

Voici la phrase :

« Avez-vous le temps de parler aux parents de chaque étudiant ?”

On utilise l’adjectif invariable “chaque” pour les choses ou les personnes qui font partie d’un tout mais considérées à part.

4. certains

Le mot suivant est « certain ».

Voici la phrase :

“C’est vrai que certains élèves sont un peu bruyants”

On utilise l’adjectif “certain” pour désigner une quantité sans la préciser. On imagine que l’enseignante connaît le nombre d’étudiants qui sont un peu bruyants mais elle ne juge pas utile d’en préciser le nombre exact. Pour cette raison, elle utilise l’adjectif “certain”.

“C’est vrai que certains élèves sont un peu bruyants”.

Au féminin, dites “certaines”.

“C’est vrai que certaines élèves sont un peu bruyantes”.

5. autres

Le mot suivant est « autre ».

Je vous relie la phrase entière :

“C’est vrai que certains élèves sont un peu bruyants et d’autres élèves sont plus ou moins calmes.”

“autres” est souvent précédé d’un article défini (l’autre, les autres) ou d’un article indéfini (un autre, une autre, d’autres) comme c’est le cas dans ce dialogue.

“D’autres” signifie ici “des élèves qui ne sont pas les mêmes que ceux dont je viens de parler”.

L’enseignante (madame Bourgeois) distingue ici deux groupes d’élèves sans préciser pour autant combien ils sont ni qui ils sont.

6. Quelques uns

Voici la phrase :

“Je crois que quelques-uns travaillent de nuit alors c’est un peu compliqué.”

Dans ce dialogue, “quelques-uns” signifie “un petit nombre indéterminé de parents d’élève”.

Combien ? On ne sait pas, mais ça concerne peu de parents, seulement quelques-uns.

« Quelques-uns » est synonyme de “plusieurs”.
Et le féminin  est “quelques-unes”

7. ne … aucun

Alors voici la phrase :

“Aucun ! Je n’ai aucun regret.”

“Ne… aucun / ne aucune” signifie “pas un seul, pas une seule”.
L’enseignante n’a pas un seul regret d’avoir quitté son ancien établissement. Elle est donc très satisfaite de sa nouvelle situation.

Voilà pour l’explication de ce dialogue pour étudier les adjectifs et les pronoms indéfinis. Je vous invite à présent à le réécouter plusieurs fois. Vérifiez bien le sens de chaque mot pour comprendre toutes les nuances de dialogue. Je sais que parmi tous ceux qui écoutent cette explication, certains pensent que c’est très facile et d’autres trouvent que c’est bien difficile… quelques-uns m’enverront leurs commentaires, d’autres me poseront des questions.
Voilà, c’est tout pour cette explication. Vous trouverez en cliquant sur le lien qui est dans la description la page qui vous enverra vers la fiche de vocabulaire, les activités complémentaires, les textes courts qui sont tous en rapport avec le vocabulaire de l’éducation et des pronoms et adjectifs indéfinis.

N’oubliez pas de cliquer sur le pouce bleu pour soutenir ce podcast.
A bientôt !


activités en relation : dialogue -- texte court -- 25 questions -- leçon -- liste 1  -- liste 2