Bernache ou vin bourru – texte FLE – apprendre le français


les vendanges : textedialogue


vinbourru

On peut goûter un vin avant la fin de sa fermentation pour en deviner les qualités futures. En effet, les vignerons proposent traditionnellement de faire une dégustation directement au chai. Les consommateurs repartent avec quelques bouteilles non bouchées de vin bourru pour ensuite les boire accompagnées de marrons grillés, de noisettes ou de noix.

Le vin bourru, qu’on appelle aussi bernache en Touraine et en Anjou ou encore Bourret en Béarn, est un moût de raisin en cours de fermentation alcoolique. Ce moût contient encore une grande quantité de sucre et ne peut être conservé que quelques jours.

On boit le vin bourru entre la fin du mois d’octobre et la mi-novembre. C’est une boisson qui prolonge les vendanges notamment dans la région de Montlouis et Vouvray.

Le vin bourru est une boisson particulière, ce n’est plus vraiment du jus de raisin puisque la fermentation a déjà commencé mais ce n’est pas encore du vin. On peut donc être surpris la première fois par son aspect trouble et laiteux et par ce petit goût de levure mélangé à celui du raisin, qui disparaît à mesure que la fermentation avance.

Si la bernache est difficilement commercialisable du fait de son état de fermentation, les vignerons ont su néanmoins développer la consommation des vins primeurs. Contrairement au vin bourru, les vins primeurs sont mis en vente immédiatement après la fin de la vinification. Le plus célèbre est le Beaujolais nouveau qui se déguste traditionnellement le troisième jeudi de novembre et dont le succès mondial est sans égal pour un vin primeur.


les vendanges : textedialogue


Shares
Share This