Le gérondif présent


Le gérondif présent


leçon  ∣  dictée  ∣ exercice 1  ∣  dialogue 1 ∣ dialogue 2  ∣ activité au gérondif  ∣ vidéo & test participe présent


A. FORMATION DU GÉRONDIF PRÉSENT : 

★ Règle :

  1. Conjuguez le verbe au présent de l’indicatif à la première personne du pluriel
  2. Remplacez la terminaisons « -ons » par « -ant » et supprimez « nous ».
  3. Ajoutez « en » devant le verbe.

 

★ Exemples :

partir → nous partons → nous partons → partant → en partant

aller → nous allons → nous allons → allant → en allant

faire → nous faisons → nous faisons → faisant → en faisant

dire → nous disons → nous disons → disant → en disant

manger → nous mangeons → nous mangeons → mangeant → en mangeant

 

★ Trois exceptions : être, avoir, savoir.

être → en étant

avoir → en ayant

savoir → en sachant


TEST


 

Écrivez le gérondif.

Exemple : partir → en partant


 

image from www.podcastfrancaisfacile.comB. UTILISATION :

Le gérondif permet d’exprimer le temps, la cause, la manière, la condition et l’opposition.

!!  Notez que :

→ Le gérondif est invariable.

→ Le gérondif est un participe présent précédé de « en ».

→ Le sujet d’un verbe au gérondif  = sujet du verbe conjugué de la phrase.

Exemple : Paul attend son ami en consultant ses messages.

Paul = sujet de « en consultant »  (Qui attend son ami ? C’est Paul. Qui consulte ses messages ? C’est Paul. )

 

1. Temps : le gérondif peut être remplacé par “quand” , “pendant que”, « en même temps »

Exemples :

Il chante en prenant sa douche. ( = Il chante pendant qu’il prend sa douche.)

Je bavarde avec mes amis en rentrant chez moi. ( = Je bavarde avec mes amis quand je rentre chez moi.)

 

On peut insister sur la durée en ajoutant « tout ».

Exemple :

Mon père boit son café tout en lisant son journal.

 

2. La cause  :  le gérondif peut être remplacé par “parce que”.

Exemple :

Je me suis enrhumé en sortant avec les cheveux mouillés. ( = Je me suis enrhumé parce que je suis sorti avec les cheveux mouillés.)

 

3. La manière, le moyen :  le gérondif répond à la question “comment ?”.

Exemples :

Comment marche-t-il ? Il marche en regardant ses pieds.

Comment progresse-t-on ? On progresse en travaillant beaucoup.

Comment écrit-il ? Il écrit en faisant des erreurs.

 

4. La condition : peut être remplacé par “si”.

Exemples :

En révisant tous les jours, vous réussirez à l’examen. ( = Si vous révisez tous les jours, vous réussirez à l’examen.)

En prenant ce bus, vous arriverez plus vite. ( = Si vous prenez ce bus, vous arriverez plus vite.)

 

5. L’opposition entre deux événements, actions ou états difficilement compatibles normalement (Il est précédé de tout” ).

Elle gère une entreprise de 200 personnes tout en s’occupant de six enfants.

Mon frère apprend des poèmes tout en regardant la télévision.


dictée  ∣ exercice 1  ∣  dialogue 1 ∣ dialogue 2  ∣ activité au gérondif  ∣ vidéo & test participe présent


bouton-grammaire


Les partitifs : quantités indéterminées


imprimer la leçon  ∣  pronom EN   ∣  dictée avec partitifs   ∣  dictée (quantité)


Les partitifs : emploi & cas particuliers

Exemple :

J’ai pris du pain, de la confiture, de l’huile et des épinards.

Paul a du courage et de l’énergie.

Nous manquons d’expérience et nous n’avons pas d’argent.

★ On utilise les articles partitifs pour indiquer une quantité indéterminée (de l’eau) ou une notion abstraite (du courage).

Les articles partitifs sont :

  • du (+ nom masculin)     Ex : du pain, du thé, du café, du talent
  • de la (+ nom féminin)   Ex : de la confiture, de la salade, de la sauce, de la confiance
  • de l’ (+ nom commençant par une voyelle ou h muet)     Ex : de l’eau, de l’huile, de l’amour

dictée partitif

Attention :  » des  » est considéré comme article partitif dans certains cas  :

Ex  : des pâtes, des épinards, des spaghettis

 

★ « de » remplace l’article partitif : 

a. Après un adverbe de quantité ( beaucoup, peu, trop, assez, …).

Ex : Ils ont beaucoup de courage. J’ai peu de temps. Il y a trop de voitures dans les rues. Nous avons assez de lait pour aujourd’hui.

 

Exception : bien

Ex : Il se donne bien du mal (= Il se donne beaucoup de mal.) Il a bien de la peine. (= Il a beaucoup de peine.) Je vous souhaite bien des choses. (= Je vous souhaite beaucoup de bonnes choses.)

 

b. Après un verbe à la forme négative.

Ex : Il n’y a pas de pain. Ils n’ont pas de talent.

Il n’y a pas du pain.     Ils n’ont pas du talent.

Sauf avec « ce n’est pas » + quantité indéterminée

Ce n’est pas du miel.   Ce n’est pas de miel.

Ce  n’est pas de la moutarde. Ce n’est pas de moutarde.

★ Attention  : Ne pas confondre l’article contracté et l’article partitif.

  • Le livre du professeur. (article contracté de + le = le livre appartient au professeur)
  • Je veux du pain. (article partitif = je veux une certaine quantité de pain)

★ CAS PARTICULIERS : Dans certaines constructions, l’article partitif n’est pas utilisé  :

sans, avoir envie de, avoir besoin de, manquer de, se passer de, l’absence de, remplir de, être plein de, entourer de, accompagner de, être couvert de, mourir de, pleurer de

 

Ex : Une boisson sans alcool, J’ai envie de café. Ils ont besoin de temps. Tu manques de temps. Nous nous passerons d’électricité. Ce sac est rempli de riz. Cette mère pleure de tristesse. Ils sont couverts de honte.


Passez le test


exercice de grammaire : l’article partitif


TRADUCTION

ukSpain Flag

imprimer la leçon  ∣  pronom EN   ∣  dictée avec partitifs   ∣  dictée (quantité)


bouton-grammaire

Le participe passé

Le participe passé : formation et exercice

1. VIDÉO – Exercice participe passé




2. Passez le test !


participe passé

trouver le participe passé


 

3. Le participe passé : explications :

Exemple :

J’ai vu un ami. Je lui ai offert un livre. Nous avons pris le métro.

Il est possible de regrouper les participes passé de manière phonétique :

★ le participe passé en -é [e] (tous les verbes en -er)

  • danser → dansé
  • aller → allé
  • passer  → passé

★ le participe passé en [i] regroupe trois terminaisons : 

– terminaison en -i [i]

  • finir → fini
  • choisir → choisi
  • grossir  → grossi
  • dormir   → dormi

– terminaison en -is [i]

  • prendre   → pris
  • comprendre   → compris
  • apprendre   → appris
  • mettre   → mis
  • remettre    → remis

– terminaison en -it  [i]

  • écrire    → écrit
  • dire    → dit
  • produire    → produit
  • construire    → construit
  • conduire    → conduit

★ le participe passé en -u  [y]

  • vivre → vécu
  • avoir → eu
  • lire → lu
  • devoir → dû
  • pouvoir → pu
  • savoir → su
  • vouloir → voulu
  • voir → vu
  • falloir → fallu
  • apercevoir → aperçu
  • recevoir → reçu
  • croire → cru
  • boire → bu
  • disparaître → disparu
  • connaître → connu
  • mordre → mordu
  • répondre → répondu
  • entendre → entendu
  • attendre → attendu
  • perdre → perdu
  • venir → venu
  • tenir → tenu

★ cas particuliers :

  • faire  → fait
  • être → été
  • peindre   → peint
  • craindre   →  craint
  • ouvrir   → ouvert
  • découvrir   → découvert
  • offrir   →  offert
  • souffrir   → souffert

★ La leçon + vidéo + TEST pour étudier le participe passé est ici.

★ Exercice flash (pour PC).
★ Exercice : en + passé composé

Qui pronom relatif sujet

  • Qui est un pronom relatif = le sujet d’une phrase relative. C’est une personne ou une chose.

Exemple :

J’ai un frère. Mon frère habite au Canada.

→ J’ai un frère qui habite au Canada.

 

La voiture m’appartient. La voiture est dans la rue. 

→ La voiture qui est dans la rue m’appartient.

 Attention ici : sujet + [qui + verbe] +verbe


exercice : qui pronom relatif sujet

Construisez des phrases relatives utilisant QUI.


EXERCICE AUDIO:

1. Les voitures roulent vite. Les voitures sont dangereuses.

→ Les voitures qui roulent vite sont dangereuses.
2. Mon chat peut communiquer. Il est intelligent.

→ Mon chat qui est intelligent peut communiquer.

 

3. La femme porte une robe bleue. La robe bleue est belle.

→ La femme porte une robe bleue qui est belle.

 

4. J’ai un livre. Ce livre est ancien.

→ J’ai un livre qui est ancien.

 

5. Je mange une soupe. Cette soupe est froide.

→ Je mange une soupe qui est froide.


bouton-grammaire

Tout exercice

☆ TOUT = adjectif
→ Il s’accorde avec le nom. Tout (adjectif épithète) se place avant.

  • Elle travaille tout le temps.
  • Elle travaille tous les jours.
  • Elle travaille toutes les nuits.
  • Elle travaille toute la journée.

→ Quand TOUT est attribut, il s’accorde soit avec le sujet, soit avec le COD.

  • Mes amis sont tous arrivés, je les attendais tous.
  • Mes soeurs sont toutes mariées.

☆ TOUS, TOUTES = tous les gens, toutes les femmes (pronom indéfini)

  • Toutes étaient heureuses d’être ici.
  • Tous sont venus avec un peu de méfiance.

☆ TOUT = tout à fait, entièrement (adverbe)

→ invariable quand l’adjectif le suivant commence par une voyelle ou un h muet.

→ invariable quand l’adjectif le suivant est masculin

→ invariable devant un nom

  • Ils sont tout seuls aujourd’hui.(l’adjectif  est au masculin : TOUT est invariable)
  • Elle est tout entière. (l’adjectif  commence par une voyelle : TOUT est invariable)
  • Elle est toute seule aujourd’hui. (l’adjectif  est au féminin et commence par une consonne : TOUT s’accorde)
  • Elles sont toutes seules. (l’adjectif  est au féminin et commence par une consonne : TOUT s’accorde)
  • Les tout débuts de cet artiste furent lamentables. ( Tout est invariable devant un nom)

 TOUT EXERCICE


Comment écrire « tout »


bouton-grammaire

accès aux cours de grammaire

 

Utilisation de l’imparfait


voir aussi : formation de l’imparfait l’utilisation de l’imparfait


 

– On utilise l’imparfait pour évoquer un souvenirparler de son enfance.

Quand j’étais petit, je parlais peu et j’aimais écouter les histoires que me racontait mon grand-père.

Je me souviens que j’allais parfois voir ma tante qui habitait dans le Médoc.

– On utilise l’imparfait pour faire une description ou exprimer la situation.

Le voleur portait des vêtements sombres. Il était grand et il avait les cheveux bruns.

Il faisait froid, mais Il y avait beaucoup de gens qui attendaient.

– L’imparfait s’utilise souvent après certaines expressions :

☆ pendant que

Quelqu’un est venu pendant que je dormais.

Nous avons terminé le travail pendant que vous étiez en vacances.

☆ avant  

Avant, je sortais tous les soirs.

Avant, elles avaient beaucoup de temps.


☆ à cette époque-là 

À cette époque-là, je faisais beaucoup de sport.

Nous allions souvent en Bretagne à cette époque-là.


☆ quand 

Quand j’allais voir ma grand-mère, nous parlions toute la journée.

J’étudiais quand j’avais le temps.


bouton-grammaire

A propos du piano – dialogue pronom en

piano

pronom EN exercices :    

V + DE   ∣   présent    ∣  futur proche    ∣  présent / PC      ∣   futur antérieur       ∣   passé composé


DIALOGUE :

Frédéric : Alors, tu es satisfaite de ton nouveau piano ?

Anne : Oui, j’en suis très contente J’en joue constamment. Mais comment sais-tu que j’ai un nouveau piano.

Frédéric : C’est Valérie qui m’en a parlé. Tu te souviens du morceau qu’on jouait au lycée ?

Anne : Oui, je crois que je m’en souviens.

Frédéric : Tu pourrais le jouer pour l’anniversaire de Valérie, elle serait super contente.

Anne : Il faudrait que je travaille dessus… Mais en ce moment, je manque de temps. Je dois m’occuper du concert que je donne le mois prochain. Pourquoi tu n’essaies pas de le jouer ? Tu as tout oublié ?

Frédéric : Oui, j’en ai bien peur !

Anne : Avec un peu de pratique, tu t’en sortiras très bien.

Frédéric : Peut-être.

Anne : Tu t’en vas ?

Frédéric : Oui, je dois te laisser. J’ai rendez-vous avec Valérie à 19 heures. Et toi, tu passes encore la soirée toute seule ?

Anne : Euh… oui…

Frédéric : Tu n’en as pas marre de passer toutes tes soirées avec ton piano ?

Anne : Et toi ? T’en as pas marre de passer toutes tes soirées avec ta Valérie ? Allez, salut !

QUESTIONS : 

1. Pourquoi Frédéric sait-il que Anne a un nouveau piano ?

2. Frédéric joue-t-il du piano ?

3. Pourquoi Anne ne peut pas jouer le morceau que propose Frédéric ?

4. Que feront Frédéric et Anne ce soir ?

VRAI – FAUX :

1. Anne n’est pas satisfaite de son nouveau piano.

2. Anne se souvient du morceau qu’ils jouaient au lycée.

3. Anne accepte de jouer le morceau pour l’anniversaire de Valérie.

4. Frédéric passe toutes ses soirées avec Anne.


V + DE   ∣   présent    ∣  futur proche    ∣  présent / PC      ∣   futur antérieur       ∣   passé composé


Menu communication

Avoir

Conjugaison & utilisations


  avoir l’intention de   –  avoir besoin de  –  conjugaison  – leçon


EXEMPLES :

J’ai un chien

Tu as une maison.

Il a des problèmes.

Elle a dix sept ans.

On a froid.

Nous avons besoin de temps.

Vous avez peur des araignées.

Ils ont envie d’un gâteau.

Elles ont mal aux jambes.

 

★ Avoir + nom

Exemples  : Ils ont des enfants. Elle a un chat.

★ Pour indiquer l’âge.

Exemples : Tu as quel âge ? J’ai dix-sept ans. (Je suis dix-sept ans.)

★ Le manque, l’envie, le besoin, la douleur, la peur  : avoir + nom (sans article)

EXEMPLES :

  • Tu as froid. Tu as très froid.
  • J’ai soif. Nous avons très soif.
  • Il a chaud. Il a très chaud.
  • Elle a faim. Elle a très faim.
  • Vous avez envie de sortir. Vous avez très envie de dormir.
  • !! avoir besoin : J’ai vraiment besoin d’argent.

  avoir l’intention de   –  avoir besoin de  –  conjugaison  – leçon


bouton-grammaire

accès aux cours de grammaire

 

QUE & QUOI : exercice au passé composé


présent                   futur proche                  passé composé


1. Q’est-ce que tu as fait hier ? 

→ Tu as fait quoi hier ? 

→ Qu’as-tu fait hier ?

 

2. Qu’est-ce que tu as dit ? 

→ Tu as dit quoi ? 

→ Qu’as-tu dit ?

 

3. Qu’est-ce qu’elle a mangé ? 

→ Elle a mangé quoi ?

→ Qu’a-t-elle mangé ?

 

4. Qu’est-ce que vous avez fait ? 

→ Vous avez fait quoi ? 

→ Qu’avez-vous fait ? 

 

5. Qu’est-ce que vous avez dit ? 

→ Vous avez dit quoi ? 

→ Qu’avez-vous dit ? 

 

6. Qu’est-ce qu’ils sont venus faire ici ? 

→ Ils sont venus faire quoi ici ? 

→ Que sont-ils venus faire ici ? 

 

7. Qu’est-ce que tu as voulu dire ? 

→ Tu as voulu dire quoi ? 

→ Qu’as-tu voulu dire ? 

 

8. Qu’est-ce qu’ils nous ont donné ? 

→ Ils nous ont donné quoi ? 

→ Que nous ont-ils donné ?

 

9. Qu’est-ce que vous avez proposé ? 

→ Vous avez proposé quoi ? 

→ Qu’avez-vous proposé ? 

 

10. Qu’est-ce que tu as acheté ?

→ Tu as acheté quoi ?

→ Qu’as-tu acheté ?


★ télécharger le MP3

★ réviser les participes passés

★ cet exercice au présent

★ cet exercice au futur proche


bouton-grammaire

Hypothèse sur le futur

909155_580502895307328_2043912031_n

Exemple : Gagner au loto / arrêter de travailler


→ Si vous gagnez au loto, arrêterez-vous de travailler ?


1. Visiter Paris / aller voir la Tour Eiffel

→ Si vous visitez Paris, irez-vous voir la tour Eiffel ?


2. Venir en train / voyager en première

→ Si vous venez en train, voyagerez-vous en première ?


3. Commencer un sport / en faire chaque jour

→ Si vous commencez un sport, en ferez-vous chaque jour ?


4. Lire le journal / pouvoir expliquer la situation

→ Si vous lisez le journal, pourrez-vous expliquer la situation ?


5. Finir ce livre / le jeter après

→ Si vous finissez ce livre, le jetterez-vous après ? 


6. comprendre / m’aider

→ Si vous comprenez, m’aiderez-vous ?

Refaire l’exercice avec le pronom sujet « il »

Refaire l’exercice avec le pronom sujet « elles »


bouton-grammaire