Les terminaisons en -ic, ique peuvent parfois poser problème. Dans cette leçon, nous verrons comment ne plus se tromper lorsqu’on écrit des mots comme « public, publique ».

Public ou publique comment écrire podcastfrancaisfacile


la leçon est ici


C’est à cause des pouvoirs publics… publiques ? Avec un C ? Q.U.E ? Aujourd’hui je vous explique comment écrire public avec un c ou Q.U.E. D’abord, je vous explique la règle. Ensuite, je vous donne une astuce pour ne plus vous tromper. Et enfin, on fera un exercice pour voir si vous avez compris. C’est parti !

Public, ça peut être un nom ou un adjectif. Quand c’est un nom, c’est toujours masculin. On écrit le public.

Public avec un C. Le public peut aussi être un adjectif. Dans ce cas, quand l’adjectif est au féminin on écrira Q.U.E Et quand l’adjectif public est au masculin on écrira avec un C,  comme pour le nom. 

Et donc, on va écrire public avec un C dans les cas suivants : le public, un public averti, les pouvoirs publics, être bon public.

Ici public est un adjectif on accorde avec le nom pouvoir. Pouvoir est masculin, ici c’est masculin pluriel, donc on écrit public avec un C parce que le nom est masculin. Ici public est un nom, ce n’est pas un adjectif. C’est un nom. Le nom est toujours masculin : le public. On écrira donc public avec un C.

Dans le troisième cas, public est aussi un nom suivi d’un adjectif. Le nom est toujours masculin on écrira donc public avec un C. Voyons maintenant le cas de public au féminin :

La république, c’est la chose publique

Ça concerne les affaires publiques.

« Publique » s’écrit Q.U.E uniquement quand c’est un adjectif. L’adjectif est placé après le nom. Dans ce cas le nom est féminin. La chose, c’est un nom féminin. On accorde public au féminin. La chose publique s’écrira Q.U.E. 

Les affaires publiques. Affaires, c’est féminin. Publique est placé après le nom et on doit accorder avec affaires. « Affaires » est féminin pluriel. On écrira publi q u e s. Les affaires publiques. Et donc, voici l’astuce très simple pour ne jamais se tromper on écrit public avec un C au masculin, que ce soit un nom ou un adjectif. 

Et on écrit publiQUE  au féminin.

Elle est cool ta règle mais comment tu écris « rendre public »,  « en public », « tous publics » hein ?

C’est vrai que des fois on hésite un peu. Eh bien quand on hésite on écrit public avec un C, c’est tout ! 

Alors attention avec « rendre public ». Dans le cas de « rendre public » on accorde avec le cod.

Par exemple « On a rendu public ce problème ».

Ici ce problème c’est le cod. Problème est un nom masculin singulier on écrit public avec un C. Dans cette phrase, « On a rendu publics ces problèmes », « problèmes » est au pluriel. C’est un nom masculin. On écrit public c s. On accorde avec « problèmes » dans cette phrase. Ils ont rendu publiques ces affaires. Publiques s’écrit -QUES car on accorde avec le cod affaires, affaires qui est un nom féminin pluriel.

Ils ont rendu publiques ces affaires. Publiques s’écrit donc -IQUES. Voyons maintenant un exemple au passif : 

Elles ont été rendues publiques.

Ici on accorde avec le sujet « elles » au pluriel et donc on écrira publiQUES.

Alors comment écrit-on public dans les cas suivants ?

Appuyez sur pause réfléchissez. Et je vous donne la réponse. Pause ! 

Je vous donne la réponse.

Donc, cas numéro un : public est un adjectif c’est l’adjectif du mot affaire. Affaire est féminin on écrit publiQUE.

Numéro deux : public est un adjectif, c’est l’adjectif du mot « banc » . Banc est masculin on écrit public avec un c public.

La fonction publique, la fonction… la fonction c’est un mot féminin on écrira donc publiQUE. Publique est l’adjectif du mot fonction, on écrit publiQUE parce que fonction est un nom féminin. 

Numéro 4 : parler en public. Ici ça signifie parler devant le public. On écrit parler en public avec un C. En public avec un C.

Numéro 5 : On a le droit d’hésiter. L’ennemi peut être un mot masculin ou un mot du féminin. Un ennemi ou une ennemie. Ici, ennemi était un nom masculin. Un ennemi avec un i. On écrira donc public avec un C parce que c’est un ennemi au masculin. L’ennemi public numéro un. 

Si ennemie avait été un nom féminin comme « une ennemie » dans ce cas on aurait écrit publique (au féminin) mais en général quand on dit ennemi public on met au masculin.  Avez-vous eu cinq sur cinq à cet exercice ? Écrivez votre note dans les commentaires. 

Vous avez compris ? j’espère que maintenant vous ne ferez plus la faute.

À bientôt !