L’accord avec le pronom on dépend de la valeur du sujet. En effet, selon la situation, on peut signifier « tout le monde », « quelqu’un », « nous », « je », « tu », « vous »… Voyons cela dans le détail.

📌 Le verbe doit s’accorder à la troisième personne du singulier.

🔷 Cas 1 :  On = quelqu’un

Exemples :

On m’a volé mon portefeuille.

On nous a cambriolés.

On m’embête à l’école.

Il est possible ici de remplacer « on » par « quelqu’un » .

Quelqu’un m’a volé mon portefeuille.

Quelqu’un nous a cambriolés.

Quelqu’un m’embête à l’école.

 

🔷 Cas 2 : On = tout le monde

Exemples :

On parle espagnol en Espagne.

On mange beaucoup de fromage en France.

Il est possible de remplacer « on » par « les gens » ou encore « tout le monde« .

Exemples :

Les gens parlent espagnol en Espagne.

Tout le monde parle espagnol en Espagne.

Les gens mangent beaucoup de fromage en France.

Tout le monde mange beaucoup de fromage en France.

📌 Notez que « les gens » est à la troisième personne du pluriel. « Tout le monde » et « on » sont à la troisième personne du singulier.

🔷 Cas 3 : On = nous

Exemples :

On a étudié la grammaire français en classe aujourd’hui.

On a eu un cours de grammaire.

On se demande comment accorder au passé composé.

Il est possible ici de remplacer « on » par « nous » .

Nous avons étudié la grammaire français en classe aujourd’hui.

Nous avons eu un cours de grammaire.

Nous nous demandons comment accorder au passé composé.

⚠️ Attention à l’accord aux temps composés :

passé composé conditionnel passé
m. pluriel On est arrivés. On serait arrivés.
f. pluriel On est arrivées. On serait arrivées.

📌 Cette utilisation est orale. Préférez « nous » dans un usage professionnel.

🔷 Cas 4 : On = je

Utilisé de manière très familière :

Exemple :

– Tout se passe bien ?

– Oui, on a bien mangé. On va y aller maintenant.

– Tu viens ? Qu’est- ce que tu fais ?

– Ça va, on arrive !

🔷 Cas 5 : On = tu / vous

Parfois interprété comme une utilisation péjorative ou irrespecteuse :

Exemple :

Docteur :  Alors, on a bien dormi ?

Patient :  Oui, mais j’ai toujours des douleurs dans le dos.

Docteur :  Ah ! je vois qu’on n’a pas pris ses médicaments hier soir !

🔷 Conclusion

Les utilisations du pronom sujet ON sont nombreuses et subtiles à l’oral. Veillez à bien déterminer la situation pour en comprendre le sens.