La Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le bœuf  est une fable de Jean de La Fontaine éditée pour la première fois en 1668 dans le premier recueil des Fables de La Fontaine.


La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf


Une Grenouille vit un Bœuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle qui n’était pas grosse en tout comme un œuf,
Envieuse s’étend, et s’enfle, et se travaille
Pour égaler l’animal en grosseur,
Disant : «

— Regardez bien, ma sœur,
Est-ce assez ? dites-moi : n’y suis-je point encore ?

— Nenni.

— M’y voici donc ?

— Point du tout.

— M’y voilà ?

— Vous n’en approchez point. »

La chétive pécore
S’enfla si bien qu’elle creva.

Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
Tout Bourgeois veut bâtir comme les grands Seigneurs,
Tout petit Prince a des Ambassadeurs,
Tout Marquis veut avoir des Pages.

La Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le bœuf

Jean de La Fontaine, Fables

VOCABULAIRE :

  • vit : verbe voir
  • Pécore :  homme ou femme stupide, sottement prétentieuse ou impertinente
  • Page :  Jeune noble placé au service d’un roi ou d’un seigneur
  • Marquis : titre de noblesse (entre duc et comte).

 


Du même auteur :  la Cigale et la fourmile Corbeau et le Renardla Grenouille et le Boeuf


poesie