Règle :

En général, quand un nom ou un adjectif se termine par –al, comme dans « cheval » le pluriel se fait en -aux.

Exemples :

un cheval  → des chevaux
un bocal  →  des bocaux
un canal  →  des canaux
un journal  →  des journaux
un animal  →  des animaux

Exceptions : 

Attention. Il y a des exceptions.

Exemple :

Un bal, des bals.
Un carnaval, des carnavals.

Liste des exceptions :

5 adjectifs :

bancal, fatal, glacial, natal, naval.

7 noms :

des bals, des carnavals, des cérémonials, des chacals, des chorals, des récitals, des régals.

🍀 EXERCICE 🍀

Écoutez la phrase et mettez au pluriel.

Exemple :
Le chat est un animal.
➠ Les chats sont des animaux.


1. Le poisson est dans le bocal.

➠ Les poissons sont dans les bocaux.

 

2. Dans le champ, il y a un cheval.

➠ Dans les champs, il y a des chevaux.

 

3. Il va à Paris pour écouter un récital.

➠ Ils vont à Paris pour écouter des récitals.

 

4. C’est un meuble bancal.

➠ Ce sont des meubles bancals.

 

5. Le cheval est un animal.

➠ Les chevaux sont des animaux.

 

6. En été, il y a un festival de musique.

➠ En été, il y a des festivals de musique.

 

7. Le 14 juillet, il y a un bal dans la ville.

➠ Le 14 juillet, il y a des bals dans les villes.

 

8. Il achète son journal.

➠ Ils achètent leurs journaux.

 

Écoutez et répétez les phrases.

➠ Il y a de nombreux bals le jour du 14 juillet.

➠ Les grands journaux nationaux sont « le Monde, Libération,
et le Figaro »

➠ Deux chacals se sont évadés du zoo hier matin.

➠ J’aime beaucoup les animaux.

➠ Mon animal préféré, c’est le cheval.

➠ J’aime les chevaux pour leur beauté.

➠ Ma mère a mis la confiture dans un grand bocal.

➠ Elle préfère les grands bocaux parce que c’est pratique.

Note :

Quand on parle à un Français et qu’on se trompe, souvent il vous corrige. Par exemple, vous dites « j’adore les chevals » Votre interlocuteur va certainement vous dire « chevaux ». C’est pour vous corriger. Il n’y a pas de méchanceté. Ce n’est pas parce que vous êtes étranger. Comme cette règle est un peu difficile, il y a beaucoup de gens, même des Français, qui se trompent. Ne vous vexez pas. Remerciez la personne et continuez votre phrase.


bouton-grammaire