Leçon d’orthographe, niveau avancé (C1).

Dans cette leçon, nous verrons quelle règle double consonne suivre. Il s’agit ici doubler ou non le N des verbes dérivés d’un nom se terminant par une voyelle nasale (-on, in, -an).

DOUBLE CONSONNE règle facile - le cas du N

règle double consonne :   passez le test !


☘️ Transcription de la vidéo ☘️


Actionner… deux n, patinage… un N, s’époumoner… un N ? Quelqu’un peut-il m’expliquer pourquoi ?
Aujourd’hui, je vous explique quand mettre un N ou deux N pour les verbes dérivés d’un nom se terminant par -on, -an, -in.
Mais avant de commencer, abonnez-vous à ma chaîne, activez les notifications, et soutenez-moi avec un petit pouce.

Voyons ensemble quelques exemples :

D’abord quel est le verbe dérivé de ces noms.
Action ça va donner… actionner.
Passion… passionner.
Fusion… fusionner.
Savon…savonner.
Pigeon… pigeonner.
Sélection… sélectionner. sélectionner sélectionner. sélectionner.
Friction…frictionner.
Bougon… bougonner.

quelle regle un N ou deux N
Tu bougonnes. C’est ça ? tu bougonnes ?
Tu veux que je te savonne ? Non tu ne veux pas que je te savonne.
Et donc puisque ces noms se terminent par -on, on doit écrire le verbe avec un n ? 2 n ? 2 n. Exactement.

Ainsi on retient que… quand le nom se termine par -on le verbe qui en est dérivé prend 2 n. Action se termine par on O.N. Actionner prend 2 n.

Passion se termine par -on, passionner prend 2 n.

Vous avez compris ?
Ouais, je te vois venir avec tes règles. Il doit y avoir dix mille exceptions, c’est ça ?
Eh bien non, cette règle souffre de très peu d’exceptions.
Non seulement les exceptions sont peu nombreuses, mais en plus peu fréquentes.
On retiendra que poumon va donner s’époumoner et qu’il n’y a qu’un seul n à s’époumoner.
On retient juste celui-là. Les autres sont vraiment très rares. Peut-être les connaissez-vous ? Limon qui donne limoner avec un n.

Violon qui donne violoner, et d’ailleurs tous les mots dérivés de violon ne prennent qu’un n.
Et enfin saton qui va donner satoner.
Je vous avais dit qu’ils étaient très rares.

En général, on retient juste que « poumon » donne s’époumoner.
Vous l’aviez ?
On continue ! mais avant, prenez le temps de faire une capture d’écran.

règle double consonne

J’ai pas fini et tu vois c’était la règle… tu as compris la règle toi aussi ?

Eh oui ça prend deux n.
On se trompe, hein ? c’est normal.

Et celui du bas, c’est l’exception.

Finalement c’est mieux de le retenir, je pense. Tu crois pas ? Tu dis bonjour à tout le monde ?
Je crois que c’est fait. Allez !

Oui, mais pour bouquiner… je fais comment ? Ça me dit pas s’il y a un ou deux n à “patiner”.

Cette règle concerne seulement les verbes dérivés d’un nom se terminant par -on.
Et donc pour les verbes dérivés d’un nom se terminant par -in… par exemple : jardiner ça vient de “jardin” on ne double pas le n.
Idem pour “patiner” ça vient de “patin” et donc “patiner” ça s’écrit P.A.T.I.N…E.R.

Je vous l’écris :

Faisons à présent un exercice pour vérifier que c’est compris.
Ces mots prennent-ils 1n ou 2 n ? Je vous laisse un peu de temps pour réfléchir. Appuyez sur pause.

exercice pour apprendre le français

On corrige ensemble.
Le premier mot : pigeonner 1 n ? 2 n ? 2 n.
Pourquoi ? Eh oui ! le verbe vient du mot “pigeon” qui se termine par -on et les verbes dérivés des noms qui se terminent par -on prennent deux N.
Actionner… 1 n ou 2 n? 2 n. Oui ! pour la même raison.
Jardiner un n ? 2 n ? Un n. Eh oui ! jardiner n’est pas un verbe dérivé d’un nom qui se termine par -on. Ça vient de “jardin”. Ça se termine par -in et donc il n’y a qu’un seul n.
Et sélectionner ? un n, ou 2 n ? 2 n. C’est la même règle que pour pigeonner et accéder.
S’époumoner un ou deux n ? 1 n.
Pourquoi un N ? parce que c’est une exception.
Est-ce qu’il y a beaucoup d’autres exceptions ? Non, il n’y en a presque pas. On retient juste que s’époumoner prend 1 n.
Fusionner 1 n … n ? 2 n.
C’est la même chose que pour pigeonner, actionner et sélectionner.
Patiner un ou deux n ? 1 n.
Pourquoi ? c’est comme pour jardiner exactement.

Et enfin raisonner… 1 n 2 n 2 n. Pourquoi ? c’est un verbe dérivé d’un nom qui se termine par -on et dans ce cas on double le N. Parfait !
Et donc ça va donner : pigeonner, actionner, jardiner, sélectionner, s’époumoner avec un N parce que c’est l’exception.
Fusionner, patiner, raisonner… je vous laisse le temps de faire une capture d’écran.

règle double consonne

C’est l’heure de faire un petit devoir. Connaissez-vous d’autres verbes dérivés d’un nom se terminant par on ? si c’est le cas écrivez-en plusieurs en commentaire. Voilà, c’est tout pour cette leçon. J’espère qu’elle vous a été utile. J’espère que maintenant vous n’aurez plus de doute au moment d’écrire des mots comme jardiner, bouquiner, bougonner, pigeonner et encore moins dindonner.
À bientôt !

Règle double consonne