Leçon de vocabulaire, niveau avancé (C1) sur le thème des paronymes.

Arborer et abhorrer sont des paronymes. Ce sont des mots dont la prononciation et la graphie se ressemblent mais dont le sens est différent.

➜ Arborer

Définition : Arborer signifie

1. dresser ou élever quelque chose afin de l’exposer comme un emblème.
2. montrer ostensiblement.

Exemples :

Arborer des enseignes.

Arborer l’étendard de la révolte.

Arborer un pavillon en haut d’un édifice.

Arborer pavillon espagnol (en haut d’un mât).

Citation :

« On a vu dix vaisseaux de nos vieux ennemis arborer les drapeaux. » (Corneille)

Les synonymes d’ « arborer » sont « hisser, montrer, afficher ».

C’est le contraire de « dissimuler, cacher ».

➜ abhorrer

Définition : éprouver du dégout, de l’aversion quelque chose ou pour quelqu’un, avoir en horreur quelque chose ou quelqu’un.

Exemples :

J’abhorre les cérémonies d’entrée.

Ces gens, nous les méprisons et les abhorrons.

Comment l’adorer puisqu’il vous abhorre.

Citation :

« Cet homme dont j’admire le génie et dont j’abhorre le despotisme. » à propos de Napoléon (Chateaubriand)

Le synonyme de prolifique est « abominer, détester, haïr ».

C’est le contraire de « aimer, adorer ».

📌 Difficulté orthographique : Comme pour horreur et horrible, abhorrer s’écrit avec deux R.

🍀 arborer ou abhorrer : exercice 🍀

Complétez par « arborer ou abhorrer ».

  1. Les pirates, après s’être rapprochés du bateau, _______ (passé composé) le pavillon noir.
  2. Puisqu’il _______ (présent) d’exagérer, il ne sait comment faire.
  3. Cet homme timide _______ (présent)  l’idée de parler en public.
  4. Les anciens combattants étaient tous réunis, _______ (participe présent) leurs médailles.
  5. Ils _______ (imparfait) la guerre après en être revenus et avoir vu les pires horreurs.
  6. Les manifestants _______ (imparfait) les couleurs de la révolte :  le rouge et le noir.
  1. Les pirates, après s’être rapprochés du bateau, ont arboré  le pavillon noir.
  2. Puisqu’il abhorre d’exagérer, il ne sait comment faire.
  3. Cet homme timide abhorre  l’idée de parler en public.
  4. Les anciens combattants étaient tous réunis, arborant  leurs médailles.
  5. Ils abhorraient la guerre après en être revenus et avoir vu les pires horreurs.
  6. Les manifestants arboraient les couleurs de la révolte :  le rouge et le noir.