Ecoutez aussi le texte « interdiction de fumer« 

Les Français ont parfois des règles un peu bizarres. Pour moi, la plus bizarre, c’est l’interdiction de marcher sur les pelouses. On peut voir en se promenant dans les jardins des grandes villes des petits panneaux où il est écrit ”interdiction de marcher sur les pelouses” ou bien “pelouse interdite” ou encore “défense de marcher sur les pelouses”.

image from www.podcastfrancaisfacile.comJ’ai toujours trouvé ça étrange. Les Français préfèrent payer un gardien qu’un jardinier alors que les gens aiment s’allonger, bronzer, lire sur les pelouses. C’est quand pelousemême beaucoup plus agréable que s’asseoir sur un banc. J’ai donc vu plusieurs fois la scène suivante : un après midi, en été, sur la pelouse d’un jardin, des jeunes, des vieux, des gens qui lisent, des gens qui dorment, des gens qui parlent, des gens qui s’embrassent sur la  pelouse. Tout le monde sait que ce n’est pas permis de lire sur la pelouse. On sait très bien qu’il est interdit de dormir sur l’herbe bien verte même si c’est très agréable. Tout le monde sait que s’embrasser sur la pelouse n’est pas autorisé.

Tout le monde connaît cette interdiction mais personne ne la respecte. Alors, après quelques minutes ou quelques heures, le gardien arrive. Il a souvent l’air sévère, en tout cas, il a toujours très envie de faire respecter le règlement. Les gens le voient arriver et ils se lèvent calmement, ils vont s’asseoir sur un banc ou partent. Les gens qui dorment, bien sûr, sont réveillés.

Le gardien leur dit: “ vous ne savez donc pas que les pelouses sont interdites?”
Et là le dormeur répond “Je suis désolé, Monsieur” et il s’en va.

Quand tout le monde est parti, le gardien regarde le parc avec satisfaction et va voir un autre parc.
Alors, les jeunes, les vieux, les gens qui lisent, les gens qui parlent, les gens qui s’embrassent, les gens qui dorment, tout le monde revient s’asseoir sur la pelouse. Cette scène n’est pas rare et moi même j’aime bien lire sur l’herbe grasse des jardins municipaux. C’est peut-être parce que c’est interdit que c’est si agréable.