Publicité avec Jamel Debbouze

 

Un soir très très tard vers 21 heures en pleine nuit, alors que je mangeais des chips avec Wahid, je les ai vus…
– On dit un chips ou une chips?
– On dit des chips.
– Des extraterrestres… Ils essaient de communiquer avec moi. Vous venez d’où?
– On vient de la planète Gouston.
– C’est où exactement?
– Tu vois Mulhouse?
– Ouais.
– Et ben, c’est derrière Mulhouse après la rocade. Tu vois le triangle de Rocancourt?
– Ouais.
– Et ben , ça a rien à voir, c’est beaucoup plus loin.
– C’est l’ORC, ça non?
– Exact.
– Quelle est votre devise?
– Un pour tous, tous pour un.
– Espèce de mytho, c’est pas à vous ça, c’est à Coluche. Je veux dire, quel est le but de votre devise?
– Ben en fait, notre planète manque cruellement de lait et d’eau chaude et nous sommes venus en chercher sur terre.
– Oh mon Dieu, vous êtes venus nous voler toutes nos vaches. Cours Wahid, cours, cours…
–  Et c’est quoi le deuxième truc que vous vouliez là?
– De l’eau chaude.
– Alors là, tu peux crever ET. Pour qu’on prenne des douches à l’eau froide comme les moines Shaolin. Jamais de la vie, il faudra me passer sur le corps, tu entends? Oh mon Dieu, ils ont attrapé  Wahid. Lâchez Wahid ou je tue votre chef.
– Non, tu nous rends notre chef ou on tue Wahid.
– Non, je tue Wahid et je vous rends votre chef.
– D’accord.
– Non, non, non, je veux 20 000 euros et un hélicoptère en petites coupures.
– Tu veux dire 20 000 euros en petites coupures et un hélicoptère.
– Non, 20 000 euros et un hélicoptère en petites coupures. C’est plein de petits hélicoptères mis côte à côte.
– Mais, tu dis n’importe quoi.
– Exact, mais je panique. Je panique à chaque fois que je vois des extraterrestres qui essaient de prendre en otage Wahid.
– Bon, ça suffit, dis nous vraiment ce que tu veux.
– Je veux 20 000 hélicoptères et une petite coupure.
– Mais c’est trop. Où veux-tu qu’on trouve 20 000 hélicoptères?
– J’en ai rien à foutre. Je tue votre chef.
– Bon, allez calme toi, calme-toi et respire. C’est bien, ça. Bon, allez avec le ventre. Avec le ventre!  Voilà.
– Vous essayez de m’asphyxier, je tue votre chef.
–  Arrête tes conneries, dis-nous ce que tu veux.
– Je voudrais un café et l’addition, monsieur s’il vous plaît.
– Ben, voilà. Ça fait 39 euros 50.
– Bon, je paie. Mais vous tuez Wahid.
– Ok.
– Je peux dire un truc?
– Non.
– C’est cher quand même.Pour ce que j’ai mangé en plus… franchement… Je peux vous faire un chèque, vous l’encaissez le 8? Tenez, votre chèque. C’est à quel ordre?
– Dolcegusto.
– Ah mais vous avez pas tué Wahid…


vidéo-transcription

Vous pourriez être intéressé par :

2017-03-30T05:06:52+00:00 Tags: , , |
Shares
Share This