Louis Vuitton City Guide 2011 – Paris, le Saint-Honoré

Capitale de la gourmandise, Paris compte paradoxalement peu de vraies spécialités pâtissières. La plus connue reste le Paris-Brest, inventée pour célébrer le succès de la course cycliste “Paris-Brest-Paris”. D’ailleurs, c’est de la bicyclette que ce fameux gâteau tient sa forme de roue. Il y a aussi le financier cuit par le pâtissier Lasne à la Bourse pour permettre aux banquiers et zinzins de la finance de se goinfrer sans se salir les mains. Arrêtons-nous sur le Saint-Honoré : le vrai pur exercice pâtissier parisien, gâteau du dimanche préféré des grands-mères, imaginé par le pâtissier Auguste Julien chez le célèbre pâtissier Chibouste établi rue Saint-Honoré. Le Saint-Ho est un gâteau performance posé sur une base feuilletée garnie de crème fouettée et dont la couronne se pare de petits choux à la crème nappés de caramel. Chez Lenôtre, la recette a été modifiée en 2004. Résultat, le Saint-Ho y est un gâteau bijou miniaturisé. On n’en fera qu’une bouchée. A la Pâtisserie des Rêves, Philippe Conticini réinvente les grands classiques français. Le Saint-Honoré y est familial et rectangulaire. Un parallélépipède gourmand de vingt centimètres sur douze avec astuce, bonne pâte, choux et crème un brin renversé renversant. Rue Bonaparte, chez Ladurée, le Saint-Honoré Rose framboise n’a rien à envier aux fameux macarons pastels. Pâte feuilletée, confiture framboise, Chantilly à la rose, ce gâteau fond dans la bouche. Très girly, mais pas franchement régime… Des Gâteaux et du Pain, pâtisserie aux allures de showroom de design contemporain, propose un sculptural Saint-Honoré individuel cassis-violette aux airs de … religieuse extravertie… à se damner. Le Saint-Honoré, est une vraie tarte à la crème pour film comique. Trop classique pour être démodé, le Saint-Honoré s’honore d’un statut de gâteau culte intensément chou.


vidéo-transcription

Vous pourriez être intéressé par :

2017-03-17T14:00:41+00:00 Tags: , , , , |
Shares
Share This