La liste de courses 2

Version standard :

Léa : Tu sors ? 

Sebastien : Euh oui, pourquoi ?

Léa : Si tu passes en ville, tu pourrais ramener quelque chose à manger pour ce soir ?

Sebastien : Oui, bien sûr. Qu’est-ce qu’il te faut ?

Léa : Il n’y a plus de pâtes et puis il faudrait six steaks hachés.

Sebastien : Six steaks, des pâtes … je prends quoi comme pâtes.

Léa : Oh, des coquillettes, les enfants adorent ça.

Sebastien : Ça marche. C’est tout ce qu’il te faut

Léa : Non, si tu pouvais prendre une belle laitue.

Sebastien : Une belle laitue, six steaks et des coquillettes. Il n’y a pas de soucis.

Léa : Merci, c’est gentil.

Sebastien : Allez, j’y vais. Je suis en retard.

 

version français familier

Léa : Tu sors ? 

Sebastien : Ouais, pourquoi ?

Léa : Si tu passes en ville, tu pourrais ram(e)ner que(l)qu(e) chose à manger pour c(e) soir ?

Sebastien : Ouais, bien sûr. I(l) t(e) faut quoi ?

Léa : (Il n’) y a p(l)us d(e) pâtes et puis i(l) faudrait six steaks hachés.

Sebastien : Six steaks, des pâtes … (ch) je prends quoi comme pâtes.

Léa : Oh, des coquillettes, les gamins adorent ça.

Sebastien : Ça marche. C’est tout c(e) qu’i(l) t(e) faut ? 

Léa : Non, si tu pouvais prend(re) une belle laitue.

Sebastien : Une belle laitue, six steaks et des coquillettes. (Il n’)y a pas d(e) soucis.

Léa : Merci, c’est gentil.

Sebastien : Allez, j’y vais. (ch) je suis en r(e)tard.

Menu communication

Vous pourriez être intéressé par :

Shares
Share This