Discours indirect – leçon en français facile – cours de FLE

 

Discours indirect :

A. Définition :

Le discours indirect permet de prendre le point du vue du narrateur.

B. Les verbes introducteurs : les verbes du « dire »

Quels verbes permettent d’introduire le discours indirect ?

Le verbe « dire » est le plus fréquent.

Exemples :

Paul dit : « Il fait beau. » (discours direct)

Paul dit qu’il fait beau. (discours indirect)

Au discours indirect, on ne met pas de guillemets. Le verbe « dire » est suivi généralement d’une subordonnée complétive. D’autres verbes apportent une nuance supplémentaire. C’est le cas notamment des verbes :

expliquer, mentionner, affirmer, répéter, répondre, admettre, reconnaître, déclarer…

Exemples :

Paul : – « J’ai l’intention de partir en France. »

→ Paul dit qu’il a l’intention de partir en France.

→ Paul déclare qu’il a l’intention de partir en France.

→ Paul explique qu’il a l’intention de partir en France.


EXERCICE


Indiquer si la phrase est au style direct ou indirect.


C. Les modifications nécessaires :

Le changement de point de vue implique des changements dans la phrase :

★  Des changements au niveau des personnes grammaticales :

Exemple 1 :

Paul :  « – Je n’ai pas mes affaires. »

→  Paul dit qu’il n’a pas ses affaires.

Exemple 2 :

Paul me dit : « Je ne me souviens pas de t’avoir rendu tes clés. »

→ Paul me dit qu’il ne se souvient pas de m’avoir rendu mes clés. »

★ Des changements au niveau du lieu :

Exemple :

Paul :  « Je suis ici. »

Paul dit qu’il est . Paul dit qu’il est là-bas.

★ Des changements au niveau du temps :

Exemple :

Il y a une semaine, Paul a dit à Chloé : « J’étais à Paris hier. »

Il y a une semaine, Paul a dit à Chloé qu’il était à Paris la veille.

Voici quelques indications de temps pour la correspondance :

discours direct discours indirect
il y a cinq ans cinq ans avant
l’année dernière l’année précédente
le mois dernier le mois précédent
la semaine dernière la semaine précédente
il y a une semaine une semaine avant
avant hier l’avant veille
hier la veille
aujourd’hui ce jour-là
ce matin ce matin-là
cet après-midi cet après-midi-là
ce soir ce soir-là
demain le lendemain
après-demain le surlendemain
dans trois jours trois jours plus tard
dans une semaine une semaine plus tard
la semaine prochaine la semaine suivante
le mois prochain le mois suivant
l’année prochaine l’année suivante
dans cinq ans cinq ans plus tard
dans dix ans dix ans plus tard

ATTENTION :

Si le verbe introducteur (dire, expliquer…) est au présent, au futur ou au conditionnel, il n’y a pas de changement de temps dans la subordonnée.

Exemples :

Paul dit à Chloé : « Je suis à Paris. » (présent)

→ Paul dit à Chloé qu’il est à Paris.

Paul dira à Chloé : « Je serai à Paris. » (futur)

→  Paul dira à Chloé qu’il sera à Paris.

Paul dirait à Chloé : « Je serais bien alors. » (conditionnel)

→  Paul dirait à Chloé qu’il serait bien alors.

Si le verbe introducteur (dire, expliquer…) est au passé ( imparfait, passé composé, plus-que-parfait, passé simple, etc.) on doit faire la concordance des temps.

discoursindirect

▶︎  texte court avec discours indirect

▶︎ exercice :  présent 1

▶︎ exercice : présent 2 (phrases complexes)

▶︎ exercice : passé 1

▶︎ exercice : passé 2

Vous pourriez être intéressé par :

Shares
Share This